Lors d'une séance de travail le 10 février avec des responsables provinciaux, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a également salué leurs efforts dans la lutte contre le nCoV ces derniers temps et leur a demandé de prêter plus d'attention aux soins et à la protection des personnes âgées et des enfants dans les localités touchées par la maladie.
 

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam travaille avec les autorités de la province de Vinh Phuc sur la lutte contre le nCoV. Photo : VNA/CVN


La police et les militaires de la province devraient s'impliquer dans la lutte de manière flexible, persistante et déterminée pour que les habitants comprennent clairement la nécessité des mesures et respectent les orientations fournies par les autorités, a-t-il déclaré, ajoutant que le gouvernement mettra en place une équipe de travail basée à Vinh Phuc pour rendre le combat plus efficace.


Au 10 février, la province comptait un total de neuf cas positifs au virus, alors que le nombre de cas suspects était de 54. Elle a mis en place des installations capables de mettre en quarantaine jusqu'à 500 personnes.


Le Vietnam avait détecté 14 cas du nCoV: deux Chinois (une père et son fils), six citoyens vietnamiens revenus de Wuhan (4 guéris), une réceptionniste vietnamienne ayant des contacts étroits avec des Chinois infectés, un citoyen américain, cinq Vietnamiens ayant des contacts avec des patients infectés, dont six ont été guéris.

Les provinces ayant des cas du nCoV sont Vinh Phuc (9 personnes), Hô Chi Minh-Ville (trois), Khanh Hoà (une) et Thanh Hoa (une).

À 14h30 du 10 février, le nCoV, qui est apparue dans la ville de Wuhan en Chine, a fait 910 morts, dont 908 en Chine continentale, un aux Philippines et un à Hongkong. 40.614 cas de contamination ont été recensés dans le monde, l’épidémie touche 28 pays et territoires. Le 1er février, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a signé une décision sur la déclaration de l’épidémie de coronavirus au Vietnam.


VNA/CVN