27/01/2020 14:53
Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a déclaré le 26 janvier que la priorité devait être accordée à la prévention et la lutte contre les épidémies, notamment la découverte opportune des cas suspects pour éviter la propagation.
>>Resserrement des mesures pour faire face au coronavirus
>>Réunion d’urgence sur la lutte contre le nouveau coronavirus
>>Le ministère des Affaires étrangères avertit du danger du nouveau coronavirus
>>Le PM demande d’appliquer des mesures rigoureuses


Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam (centre) examine les préparatifs de l’Hôpital national des maladies tropicales dans le contexte de risques du nouveau coronavirus, le 23 janvier. Photo : Dinh Nam/VNA/CVN


Lors d’une réunion tenue le même jour du Comité de direction de la prévention et de la lutte contre les épidémies dangereuses et émergentes, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a indiqué que le Vietnam avait décrété un niveau d’alerte plus élevé que les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

"Le gouvernement et le Premier ministre accordent une grande attention aux infections respiratoires aiguës causées par le nouveau coronavirus 2019 (nCoV-2019", a-t-il souligné, ajoutant qu’il fallait se concentrer pour découvrir de façon opportune les cas suspects, les isoler et les traiter le mieux possible pour éviter la propagation.

Vu Duc Dam a demandé aux organes compétents et aux localités de resserrer la gestion des immigrations et de renforcer le contrôle de l’état de santé des touristes.

Selon le vice-Premier ministre, bien que le nombre de cas suspects augmente, le Vietnam n’a déploré à ce jour que deux cas testés positifs au nCoV-2019.

Les mesures prises par le Vietnam s’avèrent assez efficaces, a-t-il indiqué, avant de demander aux organes compétents et localités de renforcer la communication sur les mesures de précaution.

Selon le vice-ministre de la Santé, Dô Xuân Tuyên, le Vietnam recense actuellement 35 cas suspects qui attendent les résultats des tests. Le 23 janvier, le pays a signalé deux premiers cas testés positifs. Il s’agit de deux Chinois qui sont actuellement soignés dans l’hôpital Cho Rây à Hô Chi Minh-Ville.

En Chine, l'épidémie s'accélère, dimanche soir le bilan faisait état de 80 morts et près de 2.700 personnes sont contaminées. En dehors de la Chine, des personnes contaminées par le nouveau type de coronavirus ont été signalées dans plusieurs pays, dont la France, les États-Unis, l’Australie, le Canada, le Japon, la Malaisie, la Thaïlande, la République de Corée, Singapour, Népal et le Vietnam.


VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

COVID-19 : Quang Nam, une destination sûre et conviviale Jusqu'à présent, il n'y a eu aucun cas de COVID-19 dans la province centrale de Quang Nam. Par conséquent, toutes les activités touristiques dans cette locailité se déroulent toujours normalement. C’est ce qu’a déclaré mercredi 19 février le président du Comité populaire provincial Lê Tri Thanh.