31/05/2021 22:36
Toutes les mesures possibles doivent être prises et tous les obstacles doivent être réglés pour sécuriser bientôt les vaccins contre le COVID-19, a déclaré le vice-Premier ministre (PM) Vu Duc Dam, qui est également chef du Comité de pilotage national sur la prévention et la lutte contre le COVID-19, lors d'une réunion le 31 mai.
>>Hanoï : plus de 1.000 mds de dôngs pour vacciner tous ses habitants
>>COVID-19 : le Premier ministre encourage à combiner "5K + vaccins + technologies"
>>COVID-19 : le Vietnam recherche des sources d'approvisionnement en vaccins


Vaccin anti-COVID-19 AstraZeneca.
Photo : AFP/VNA/CVN

Selon un rapport présenté par le ministère de la Santé lors de la réunion le 31 mai au siège du gouvernement à Hanoï, dans le but d'atteindre l'immunité collective d'ici la fin de 2021, le ministère a travaillé de manière drastique sur la mission au cours des derniers mois via des réunions et des négociations avec les producteurs de vaccins, ainsi que les organes de la santé, unités et représentants diplomatiques des pays producteurs de vaccins.

Le ministre de la Santé Nguyên Thanh Long a affirmé que l'objectif d'importer 150 millions de doses de vaccins cette année est possible.

Accélérer l'importation des vaccins

Il a également encouragé toutes les localités et entreprises capables à se joindre à l'importation des vaccins.

Actuellement, le Vietnam compte 27 entreprises qui ont pour fonction d'importer et de commercialiser des vaccins. Le ministère de la Santé a à ce jour homologué les vaccins AstraZeneca et Spoutnik V et examine les dossiers de deux autres vaccins.

Reconnaissant ces efforts, Vu Duc Dam a noté que les vaccins qui ont été homologués par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), même si leurs fabricants n'ont pas encore demandé une licence au Vietnam, peuvent toujours être importés. Pour les vaccins qui n'ont pas encore obtenu de licence de l'OMS mais qui ont été autorisés à être utilisés par d'autres pays, le ministère autorisera immédiatement ces vaccins lorsqu'une entreprise locale pourra y accéder, a-t-il déclaré.

Le ministre de la Santé Nguyên Thanh Long a informé que si la demande de licence est valable, la licence peut être accordée dans un délai de cinq jours.

Le vice-Premier ministre a déclaré que le Vietnam adhère toujours au principe de l'ONU d'un accès équitable aux vaccins. Il a demandé au ministère de la Santé de publier d'urgence une circulaire guidant l'enregistrement pour la circulation dans les cas urgents des vaccins anti-COVID-19 avec des procédures simplifiées, garantissant que toutes les entreprises capables sont guidées et bénéficient des meilleures conditions.

Dans les temps à venir, le ministère de la Santé continuera à introduire des politiques pour encourager davantage de localités et d'entreprises à participer à la recherche nationale de vaccins contre le COVID-19, a déclaré le ministre Nguyên Thanh Long, ajoutant que cela créerait les meilleures conditions possibles pour toutes les localités, unités et entreprises. dans les processus d'importation, d'autorisation et de test des vaccins.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Le temple Xa Tac, un lieu sacré à Quang Ninh Situé sur les rives de la rivière Ka Long, ville de Mong Cai, province septentrionale de Quang Ninh, le temple Xa Tac est un site attirant de plus en plus de pèlerins.