08/08/2021 21:41
Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a exhorté la province de Kiên Giang (Sud), à intensifier le dépistage et les tests du COVID-19 dans la communauté, en particulier dans les endroits à haut risque tels que les marchés, les gares et aéroports.
>>Le Vietnam enregistre 4.860 guérisons et 9.690 nouveaux cas
>>Le système de santé privé bien engagé dans la bataille contre le COVID-19
>>COVID : HCM-Ville se concentre sur la réception et le traitement des patients graves

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam (1er plan) inspecte les activités de prévention et de contrôle de l'épidémie à l'Hôpital de la tuberculose et des maladies pulmonaires de la province de Kiên Giang (Sud). Photo : VNA/CVN

Travaillant avec des responsables locaux sur la prévention et le contrôle du COVID-19, dimanche 8 août, il a demandé à la province de mettre en œuvre ces travaux plus strictement et plus rapidement afin pour délimiter et éradiquer rapidement l’épidémie, afin d’établir une zone sûre dans la région méridionale du fleuve Hâu. 

Kiên Giang doit rapidement mettre en place une hotline pour guider les gens à reconnaître rapidement les symptômes d’une infection suspectée au COVID-19, facilitant ainsi le dépistage dans la communauté, a-t-il déclaré.

Le vice-Premier ministre qui est également chef du Comité de pilotage national pour la prévention et le contrôle du COVID-19, a souligné la nécessité de protéger les hôpitaux en augmentant les tests rapides pour dépister tout le personnel médical et ceux qui présentent des symptômes lorsqu’ils se présentent pour un examen médical et un traitement. 

La province devrait promouvoir le rôle actif des équipes communautaires pour détecter et traiter strictement ceux qui ne font pas de déclarations médicales ou font des déclarations malhonnêtes, a-t-il indiqué, ajoutant qu’il s’agit des solutions anti-pandémie les plus radicales.

Pendant ce temps, le vice-ministre de la Défense, Vo Minh Luong, chef du groupe de travail spécial du gouvernement, a déclaré que Kiên Giang devrait se concentrer sur la réorganisation de la gestion et renforcer le contrôle sur les sites de quarantaine concentrée afin de minimiser les infections croisées.

Selon le vice-président du Comité populaire provincial Nguyên Luu Trung, à 07h00 du matin le 8 août, Kiên Giang a enregistré 459 cas de COVID-19. Depuis le 19 juillet, la localité a recensé 276 cas, dont 102 cas d’origine locale. 

La province a achevé deux phases de vaccination contre le COVID-19 avec plus de 48.500 doses de vaccin administrées à la population locale. Elle est en train d’effectuer  la 3e phase, qui devrait se terminer le 10 août.

Plus tôt le même jour, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a inspecté les travaux de traitement à l’hôpital provincial de la tuberculose et des maladies respiratoires, ainsi que les travaux de vaccination et les installations de quarantaine concentrée à l’hôpital général de la province.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Phu Quôc rouvrira bientôt ses portes aux touristes étrangers Le Premier ministre Pham Minh Chinh a ratifié la proposition du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme sur la réouverture de Phu Quôc à destination des touristes étrangers à partir d’octobre. Cette décision donnera le coup d’envoi du redressement touristique vietnamien après plusieurs mois de fermeture en raison de la crise sanitaire.