03/02/2020 23:43
Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a assisté à une conférence consacrée aux mesures pour empêcher la propagation du nCoV, tenue le 3 février à Hanoï.
>>Le nouveau coronavirus ajouté à la liste des maladies particulièrement dangereuses
>>Coronavirus : Le vice-PM Vu Duc Dam inspecte les mesures de prévention

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam (debout) prenant la parole lors d'une  conférence consacrée aux mesures pour empêcher la propagation du nCoV, tenue à Hanoï. Photo : Lâm Khanh/VNA/CVN

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a demandé de resserrer le contrôle dans les localités, d’être proactif, résolu et non subjectif dans la lutte contre l’infection respiratoire aiguë causée par un nouveau coronavirus (nCoV).

Lors d’une conférence consacrée aux mesures pour empêcher la propagation du nCoV, tenue lundi après-midi 3 février à Hanoï, Vu Duc Dam, aussi président du Comité national de pilotage pour la prévention et la lutte contre le coronavirus, a suggéré à contrôler strictement l’isolement, à prêter attention à l'entrée au Vietnam des personnes qui ont traversé la zone épidémique en Chine au cours des 14 derniers jours.

Il a demandé au ministère de la Santé d’isoler immédiatement les zones épidémiques, en particulier celles où se trouvent les personnes venues de la zone épidémique du Hubei, en Chine; de préparer suffisamment des médicaments, du matériel et des installations afin de bien contrôler l’épidémie.

Vu Duc Dam a ordonné aux forces compétentes de respecter strictement les instructions du Premier ministre, de conseiller aux gens de ne pas se rassembler dans les lieux publics, de guider les localités dans la suspension temporaire des classes...

Selon le vice-ministre de la Santé, Nguyên Truong Son, au 3 février, le nombre de personnes infectées par le nCoV dans le monde est d'environ 17.000 personnes. 362 décès ont été confirmés. Il s'attend à ce que le nombre de patients augmente dans l’avenir.

Il a annoncé que l'état de santé de huit personnes touchées par ce virus meurtrier progressait bien. Le patient à Thanh Hoa était négatif pour le nCoV et a été libéré le 3 février.

Le vice-ministre Nguyên Truong Son a affirmé que le ministère de la Santé assumerait bien ses missions pour garantir la sécurité de la population. Le secteur de la santé est confiant de remplir la tâche de diagnostiquer, de traiter et de guérir les cas d'infections au Vietnam.

Le Vietnam avait détecté huit cas du nCoV : deux père et fils chinois, quatre citoyens vietnamiens revenus de Wuhan, une réceptionniste vietnamienne ayant des contacts étroits avec des Chinois infectés et un citoyen américain.

Le 1er février, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a signé une décision sur la déclaration de l’épidémie du coronavirus au Vietnam. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Le Vietnam compte faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030 Le Vietnam se fixe pour objectif de faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030, pour un développement durable, aidant le pays à figurer parmi les 30 premiers du monde en termes de compétitivité touristique, selon une stratégie de développement touristique d'ici 2030 récemment approuvée par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.