27/10/2020 23:25
Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung, chef de la Direction centrale contre les catastrophes naturelles, a présidé, mardi soir, 27 octobre, à Dà Nang (Centre), une réunion de la commission en charge de gérer des conséquences du typhon Molave.
>>Déclaration des ministres des AE de l'ASEAN sur les inondations en Asie du Sud-Est
>>Le Vietnam se prépare à l’arrivée d’un nouveau violent typhon
>>Report et annulation de nombreux vols en raison du typhon Molave

Lors d'une réunion, le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a ordonné aux localités concernées et aux habitants de rester vigilants, soulignant que ce typhon se déplace rapidement vers le continent.

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung, chef de la Direction centrale contre les catastrophes naturelles, a présidé, mardi soir, 27 octobre, à Dà Nang (Centre), une réunion de la commission en charge de gérer des conséquences du typhon Molave.  Photo : VNA/CVN

Le vice-Premier ministre a appelé à à évacuer les habitants vers des lieux sûrs, les bateaux de pêche et les habitants vivant dans les zones côtières et sur les îles doivent être mis à l’abri alors que la tempête Molave devrait toucher terre le matin du 28 octobre. L’important est de garantir la sécurité et la vie des habitants vivant dans les zones à haut risque et d’assurer la protection des ouvrages publics, des bureaux, des écoles et des ouvrages en construction, a-t-il souligné.

À 16h00 le 27 octobre, la tempête Molave était à environ 550 km de la côte de Da Nang, à 490km de la côte de Quang Nam, 440 km de la côte de la province de Quang Ngai et 360 et se déplaçait vers l'ouest-nord-ouest à environ 20-25 km/h.

Hoàng Duc Cuong, directeur général adjoint de l'Administration météorologique et hydrologique du Vietnam, a déclaré qu'il s'agissait de la tempête la plus intense à avoir frappé le pays depuis environ 20 ans et que, lors de son arrivée à terre, on prévoit qu'elle sera aussi forte que la tempête Xangsane et beaucoup plus forte que la tempête Damrey., qui a fait des ravages dans le pays en 2006 et 2017, respectivement.

Des localités de Thua Thiên-Huê à Phu Yen auraient évacué plus de 448.000 personnes et prévoient d'achever la tâche avant 19 heures le 27 octobre. Dans des destinations touristiques populaires comme Nha Trang dans la province de Khanh Hoa et Quy Nhon dans la province de Binh Binh, Les autorités ont également informé les visiteurs de la tempête et des plans d'urgence.

Le directeur général de l'Autorité de gestion des catastrophes, Tran Quang Hoai, a déclaré qu'à 11 heures du matin, le 27 octobre, environ 45.000 navires avec 229.290 marins à bord avaient été informés de la situation et avaient demandé des conseils sur un abri sûr.

Dans la soirée du 27 octobre, selon les informations du Comité national de réponse aux catastrophes et de recherche et sauvetage, l'Armée a mobilisé une force de 254.980 personnes et 2.294 véhicules de toutes sortes, prêts à répondre à la tempête Molave.

Dans le même temps, le ministère de la Défense a mis en place deux groupes de travail dirigés par des représentants de l'état-major et de la direction générale de la politique, pour inspecter directement la prévention et lutter contre la tempête dans les villes et provinces: Da Nang, Phu Yen, Khanh Hoa.

Les responsables de la région militaire N°5 ont affirmé qu'ils étaient prêts à mobiliser 66.000 personnes et 1.700 véhicules en réponse à la tempête Molave, ajoutant que d'autres unités et forces militaires pourraient également être déployées si nécessaire.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Bac Son, la vallée des contemplations À plus de 160 km de Hanoï, Bac Son est une vallée paisible aux paysages magnifiques. Éloignés du tohu-bohu citadin, les visiteurs pourront s’immerger dans la vie quotidienne locale et se recueillir auprès des Tày et Nùng très hospitaliers.