15/10/2020 23:13
Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a exigé le strict respect des règles sur la gestion des personnes entrant au Vietnam afin d'empêcher la transmission du COVID-19.
>>Le Vietnam commande des vaccins anti-COVID-19 à des partenaires étrangers
>>COVID-19 : le Vietnam confirme deux nouveaux cas importés
>>Vu Duc Dam demande de ne pas relâcher de vigilance

À l'heure actuelle, les personnes entrant au Vietnam doivent subir trois tests de COVID-19.
Photo : VNA/CVN


Lors de la réunion du comité de pilotage national sur la prévention et le contrôle du COVID-19 tenue 15 octobre à Hanoï, le vice-ministre de la Santé Do Xuan Tuyen a indiqué que jeud après-midi, 15 octobre, 38,8 millions de cas d'infection avaient été signalés dans le monde, dont près de 1,1 million de décès.

L'Europe est confrontée à une nouvelle vague d’infection alors que le nombre de nouveaux cas de COVID-19 y a fortement augmenté. De nombreux pays européens ont de nouveau imposé des mesures afin de contenir la résurgence, a-t-il noté.

Pendant ce temps, le Vietnam a traversé 43 jours consécutifs sans nouvelles infections communautaires. À ce jour, il a signalé 1.124 cas de COVID-19, dont 35 décès.

Do Xuân Tuyen a déclaré que le ministère de la Santé a travaillé avec d'autres ministères et secteurs pour rédiger des procédures pour l'entrée, la surveillance et la mise en quarantaine sanitaire de ceux qui entrent au Vietnam en provenance de "pays sûrs" via des vols commerciaux.

À l'heure actuelle, les personnes entrant au Vietnam doivent subir trois tests de COVID-19, au lieu de deux fois comme précédemment réglementé, afin d'éviter la propagation du coronavirus.

Le ministère de la Santé gère les informations sur les personnes entrant dans le pays et accordera des droits d'accès aux autorités locales et aux forces de santé et de police dans les temps à venir afin de faciliter le suivi de ces personnes dans leurs localités, a ajouté le vice-ministre.

Lors de la réunion, les experts ont mis l'accent sur trois groupes susceptibles de déclencher la transmission du COVID-19: les personnes entrant illégalement au Vietnam, celles entrant légalement mais ne respectant pas les règles de prévention et de contrôle des maladies, et certaines marchandises importées.

Discutant des procédures et mesures de gestion des personnes venant de l'étranger, ils ont également souligné la nécessité de créer des conditions favorables pour que les entrepreneurs, investisseurs, travailleurs et experts étrangers puissent entrer au Vietnam afin de répondre à la production nationale et à la demande des entreprises.

Le vice-ministre des Transports et des Communications Lê Anh Tuân a suggéré que les organes compétentes publient prochainement des orientations détaillées pour la réouverture des routes aériennes commerciales internationales, avec une priorité donnée aux routes reliant les pays sûrs, afin d'aider à réaliser le double objectif d’éradiquer le COVID-19 et de maintenir la croissance économique.

Compte tenu de la propagation rapide du COVID-19 dans le monde, le directeur du département de médecine préventive du ministère de la Santé, Dang Quang Tan, a déclaré que, bien que la situation des maladies domestiques ait été maîtrisée, il est impératif de maintenir une vigilance maximale depuis l'hiver avec des conditions météorologiques favorables au développement du virus.

Les mesures de prévention et de contrôle des maladies doivent encore être poursuivies, en particulier les communications pour sensibiliser le public, a-t-il ajouté, recommandant aux grandes localités peuplées comme Hanoï, Dà Nang et Khanh Hoà de rendre obligatoire le port de masques faciaux et de sanctionner toute personne qui refuse de le faire comme à Hô Chi Minh-Ville.

S'adressant à la réunion, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a souligné que, alors que le COVID-19 se propage rapidement dans le monde, avec près de 400.000 nouveaux cas chaque jour, le Vietnam ne doit pas être au dépourvu mais consolider toutes ses forces et préparer toutes les mesures anti-pandémiques.

Il a demandé une gestion et une mise en quarantaine sérieuses des personnes entrant dans le pays, soulignant qu'elles doivent encore être surveillées pendant 14 jours supplémentaires après la fin de leur période de quarantaine afin de ne pas permettre une nouvelle flambée.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
«Bún Ốc Bà ngoại» transmet les valeurs de la cuisine vietnamienne

Au Vietnam, une merveille naturelle peut en cacher une autre Le célèbre site de voyage Lonely Planet répertorie les destinations offrant des vues spectaculaires au Vietnam telles que la baie de Ha Long, la grotte de Son Doong, l'île de Phu Quôc...