13/10/2019 18:11
La croissance économique du Vietnam devrait atteindre 7,26% au quatrième trimestre et 7,05% pour l’ensemble de l’année 2019.

>>Le Vietnam se distingue par la croissance de son commerce
>>Investissement : le Vietnam devient un point lumineux en Asie du Sud-Est
 

Atelier intitulé "Évaluation indépendante des performances macroéconomiques du Vietnam pour le 3e trimestre", le 10 octobre à Hanoï.
Photo : CPV/CVN


Les informations ont été publiées lors d’un atelier intitulé "Évaluation indépendante des performances macroéconomiques du Vietnam pour le 3e trimestre", organisé le 10 octobre à Hanoi par l’Institut de recherche économique et politique du Vietnam (VEPR).


Au 3e trimestre de 2019, l’économie du Vietnam a progressé de 7,31%. Ce chiffre était de 6,98% au cours des neuf premiers mois, a déclaré Pham Thê Anh, économiste en chef du VEPR.
 

Au cours des neuf premiers mois de 2019, le secteur des services a progressé de 6,85%, l’agriculture, la sylviculture et la pêche de 2,02%, tandis que l’industrie et la construction ont progressé de 9,56%. L’indice de la production industrielle (IPI) a augmenté de 9,6%, tandis que l’indice de consommation du secteur de la fabrication et de la transformation a augmenté de 9,5%, a déclaré Pham Thê Anh.
 

En ce qui concerne les entreprises, 35.316 nouvelles entreprises enregistrées au 3e trimestre totalisaient un capital social de 18,4 milliards de dollars, en hausse de 37% sur un an. Le nombre d’entreprises ayant suspendu leurs activités a continué de diminuer pour s’établir à 12.505.
 

Au 3e trimestre, l’indice du prix de consommation a augmenté de 2,23% par rapport à l’année précédente, mais de 2,5% pour les neuf mois précédents, mais le risque d’inflation augmente en raison de la hausse des prix des denrées alimentaires due aux épidémies, ainsi que de la hausse des frais de scolarité et de l’énergie.
 

Le taux de change entre le dông et le dollar américain dans les banques commerciales a fluctué, tandis que le taux de change central a légèrement augmenté. Le taux de change des banques commerciales oscillait autour de 23.275 dôngs pour un dollar américain.
 

La croissance du PIB du Vietnam au troisième trimestre contrastait avec la tendance mondiale. Au cours du 3e trimestre, les taux de croissance ont ralenti dans de nombreuses économies, a indiqué Pham Thê Anh
 

Selon Pham Thê Anh, l’économie américaine ayant ralenti, la Réserve fédérale américaine a réduit son taux d’intérêt à deux reprises au 3e trimestre. La Banque centrale européenne (BCE) a également dû réduire ses taux d’intérêt. Pendant ce temps, le gouvernement japonais a attiré des travailleurs étrangers pour compenser la pénurie de main-d’œuvre du pays.
 

En outre, les prix du pétrole ont fluctué de manière imprévisible en raison des tensions commerciales entre les États-Unis, la Chine et entre le Japon et la République de Corée, et suite à l’attaque récente contre la plus grande raffinerie de pétrole du monde en Arabie saoudite.
 

La croissance économique dans les pays de l’ASEAN a ralenti. La Thaïlande offre des formules préférentielles pour attirer les entreprises qui souhaitent transférer leur production hors de Chine.
 

Selon Nguyên Duc Thành, directeur du VEPR, le Vietnam devait encore améliorer sa capacité à absorber les entrées de capitaux étrangers en raison des incertitudes entourant les frictions commerciales entre la Chine et les États-Unis, et profiter des opportunités issues du Partenariat transpacifique progressif global (CPTPP) et du futur l’accord de libre-échange entre l’UE et le Vietnam.
 

Le Vietnam doit à présent réviser ses incitations fiscales et ses politiques foncières à l’intention des projets d’IDE afin de créer un environnement commercial plus équitable pour les sociétés nationales, a déclaré Nguyên Duc Thành.
 

Les décaissements au titre des projets d’IDE au Vietnam ont totalisé 14,22 milliards de dollars entre janvier et septembre, soit une augmentation de 7,3% en glissement annuel. Dans le même temps, les engagements en matière d’IDE au cours de la période se sont élevés à 26,16 milliards de dollars en hausse de 3,1% d’une année sur l’autre.
 

Les statistiques de l’Agence de l’investissement étranger relevant du ministère vietnamien du Plan et de l’Investissement ont montré que sur 109 pays et territoires investissant au Vietnam au cours des neuf premiers mois, Hong Kong (Chine) a pris la tête avec 5,89 milliards de dollars. La République de Corée arrive en 2e position avec 4,62 milliards de dollars, tandis que les 3e et 4e places appartiennent à Singapour et au Japon avec 3,77 milliards de dollars et 3,06 milliards de dollars, respectivement. 


NDEL/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’argentique et les jeunes vietnamiens: le grand amour !

Diverses activités de promotion du tourisme prévues à Quang Binh La province de Quang Binh, dans le Nord du pays, organisera de nombreuses activités ces prochains mois pour attirer les touristes, notamment à l’occasion du Nouvel An 2020.