29/05/2021 16:25
Après un tour du monde épique, certains marins du Vendée Globe s'apprêtent à nouveau à larguer les amarres samedi 29 mai à Lorient pour la première édition d'une course au large mais cette fois-ci en équipage et avec escales, The Ocean Race Europe.
>>Vendée Globe : Didac Costa, le pompier de Barcelone, est bien arrivé
>>Pip Hare a fait chavirer le Vendée Globe
>>Vendée Globe : Beyou a franchi la ligne d'arrivée en 13e position

Le skipper français Louis Burton à l'arrivée du Vendée Globe, aux Sables d'Olonne, le 28 janvier. Photo : AFP/VNA/CVN

Six skippers ayant pris le départ de la dernière édition du Vendée Globe rempilent trois mois à peine après la fin de la course non stop autour du monde en solitaire : Louis Burton, Thomas Ruyant, Benjamin Dutreux, Clarisse Crémer, l'Anglaise Pip Hare et Nicolas Troussel.

L'occasion pour certains d'entre eux de tester leur nouvelle acquisition, pour d'autres de remettre sur l'eau leur superbe machine ou encore de poursuivre leur aventure en mer.

"J’ai mis pas mal de temps à vraiment récupérer du Vendée Globe. Pendant longtemps, je faisais de très grosses nuits et pas mal de siestes et, aujourd’hui, ça va bien. Franchement, c’est bien de se remettre dans un mode course si près du tour du monde", a lancé Thomas Ruyant (LinkedOut), sixième du Vendée Globe et qui embarque avec lui Clarisse Crémer, douzième du Vendée Globe.

"Cela me tentait bien de faire cette course, mais aussi de découvrir le bateau de Thomas (Ruyant) qui est plus exigeant que le bateau que j'avais moi sur le Vendée Globe. Cette rencontre est l'occasion de changer d'exercice. À cinq, on met un rythme plus intense à bord", a souligné Clarisse Crémer.

Ces six marins seront à bord de 5 bateaux Imoca (ceux du Vendée Globe, soit des monocoques de 18 mètres), qui feront la course aux côtés de 7 bateaux VO65, des monocoques plus lourds et moins véloces que les Imoca devenus en majorité volants grâce aux foils (appendices latéraux).

De Lorient à Gênes

Les VO65 sont les bateaux de la légendaire course The Ocean Race (ex-Volvo Ocean Race, ex-Whitbread Round the World Race) créée en 1973, soit un périple autour du globe de 45.000 milles nautiques (83.000 km) avec escales d'une durée d'environ huit mois. La dernière édition s'est tenue en 2017/2018 et la prochaine partira en octobre 2022 d'Alicante (Espagne).

La Française Clarisse Crémer à l'arrivée du Vendée Globe, aux Sables d'Olonne, le 3 février. Photo : AFP/VNA/CVN

Les organisateurs ont décidé pour la toute première fois d'autoriser des Imoca à y participer. Et pour la toute première fois, ce tour du monde extrême se décline avec une version Europe, de Lorient à Gênes (Italie), en passant par Cascais (Portugal) et Alicante (Espagne). Ce tour inédit doit durer trois semaines, l'arrivée de la dernière étape étant prévue le 19 juin. Il y aura deux catégories (Imoca et VO65) et donc deux vainqueurs.

Troisième du Vendée Globe, Louis Burton (Bureau Vallée 2), naviguera en compagnie de sa femme, la navigatrice Servane Escoffier, et sur son tout nouveau voilier volant (Bureau Vallée 3), celui barré par Armel Tripon (L'occitane en Provence) et qui avait attiré tous les regards avec son avant spatulé.

"On est tous hyper enthousiastes de partir sur cette course. On trouve l’initiative du rapprochement entre l’Imoca et The Ocean Race hyper positive, dynamique et intelligente. On mesure la chance que l’on a de pouvoir partir faire un petit tour de l'Europe", s'est réjoui Burton, qui a pris dans son équipe Pip Hare, dix-neuvième du Vendée Globe, et qui, avec son sponsor (Medallia), vient de faire l'acquisition de Bureau Vallée 2 pour le Vendée Globe 2024.

Les trois étapes :

29 mai-2 juin : Lorient (FRA) - Cascais (POR)

10 juin-13 juin : Cascais (POR) - Alicante (ESP)

16 juin-19 juin : Alicante (ESP) - Gênes (ITA)
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Destinations attrayantes de la province de Thanh Hoa Outre ses belles plages, la province de Thanh Hoa (Centre) regorge de destinations attrayantes, comme la réserve naturelle de Pu Lông et le parc national de Bên En.