21/07/2021 20:41
Le vaccin contre le COVID-19 co-produit par la firme allemande, BioNTech et américaine, Pfizer, seront conditionnés en Afrique du Sud par le groupe Biovac dès le début 2022 afin d'alimenter le continent africain, selon un communiqué émis mercredi 21 juillet par les deux firmes.
>>Le vaccin Pfizer n'augmente pas le risque cardiovasculaire chez les plus de 75 ans
>>COVID-19 : Pfizer préconise une 3e dose alors que le Delta attise la pandémie
>>Malaisie : un million de doses de vaccin Pfizer-BioNtech attendues

Une infirmière prépare une dose de vaccin anti-COVID-19 Pfizer/BioNTech le 9 avril dans un centre de vaccination à Nantes (France).
Photo : AFP/VNA/CVN

La "lettre d'intention" signée par les deux laboratoires avec Biovac prévoit de proposer jusqu'à 100 millions de doses par an "exclusivement au sein des 55 pays membres de l'Union africaine", a précisé la même source.

Le transfert des technologies et l'installation des machines nécessaires à la mise en flacons, la dernière étape de la fabrication, va démarrer "immédiatement", ajoute-t-elle.

"Il s'agit d'un pas crucial pour renforcer l'accès durable aux vaccins" et la collaboration "va permettre de distribuer plus largement des doses à des personnes dans des communautés difficiles d'accès, surtout sur le continent africain", a commenté Morena Makhoana, PDG de Biovac.

L'OMS a récemment estimé que seulement 2% des Africains, soit 16 millions de personnes, étaient entièrement immunisées.

Avant la production sur place, l'Afrique dépend pour ses vaccins principalement du mécanisme international Covax et de dons.

Biovac produit déjà pour Pfizer le vaccin Prevenar 13, contre les infections à pneumocoques.

APS/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quang Ninh et Phuket discutent de la reprise du tourisme post-pandémique Une téléconférence s'est tenue le 22 septembre pour discuter de la coopération post-pandémique entre la province vietnamienne de Quang Ninh (Nord) et la ville thaïlandaise de Phuket, en particulier dans la réouverture des marchés touristiques.