24/09/2021 21:02
Un accord de coopération sur l’évaluation de la qualité du vaccin Nano Covax entre la Société de biotechnologies pharmaceutiques Nanogen et l’Institut des sciences et technologies de la santé de l’Inde a été signé jeudi 23 septembre, en présence des ambassadeurs vietnamien Pham Sanh Châu et indien Pranay Verma.
>>Nanogen doit poursuivre les évaluations sur l’efficacité de protection du vaccin Nanocovax
>>Le Vietnam deviendrait autosuffisant en vaccins anti-COVID au début 2022
>>Demande de fournir plus de données sur le vaccin local Nano Covax

Cérémonie de signature de coopération entre Nanogen et THSTI, le 23 septembre en Inde.

Dans le cadre de l’accord, l’Institut des sciences et technologies de la santé de l’Inde (Translational Health Science and Technology Institute - THSTI), relevant du ministère indien des Sciences et  des Technologies, étendrait son assistance aux tests d’essai de la Société de biotechnologies pharmaceutiques Nanogen (Nanogen Pharmaceutical Biotechnology JSC) pour effectuer les évaluations de l'immunogénicité du vaccin Nano Covax, qui est l'un des vaccins contre le COVID-19 en cours de développement au Vietnam.

Pour sa part, Nanogen enverra des échantillons cellulaires des volontaires participant à la 3e phase d’essai du Nanocovax à THSTI. Les résultats  fourniront des informations essentielles pour permettre à Nanogen de demander l'autorisation d'utilisation d'urgence du vaccin auprès du gouvernement vietnamien.

Des délégués vietnamiens et indiens prennent la pose, le 23 septembre en Inde.

Selon l’ambassadeur vietnamien en Inde, Pham Sanh Châu, les résultats de l'évaluation de THSTI permettront d’affirmer la qualité de ce vaccin. En outre, il s’agira d’une base pour que Nanogen promeuve la production de masse du  Nanocovax ainsi que son accès aux marchés internationaux, parallèlement à la production de masse au service de la prévention et du contrôle du COVID-19 au Vietnam.

Renforcer la coopération en sciences et technologies

Le vaccin Nano Covax a été développé par la Société de biotechnologies pharmaceutiques Nanogen, depuis mai 2020, sur la base de la technologie des protéines recombinantes. Avant son essai de la 3e phase depuis le 11 juin 2021, ce sérum a passé deux phases d'essais cliniques : la première depuis le 18 décembre 2020, et la deuxième depuis le 26 février dernier. Les essais de la 3e phase, utilisant uniquement les doses de 25 mcg, concernent 13.000 volontaires âgés de 18 à 75 ans dans tout le pays.

Une volontaire reçoit une dose de vaccin contre le COVID-19 Nano Covax, à Hanoï.

Actuellement, Nanogen se coordonne avec des agences nationales pour promouvoir les essais afin que ce vaccin puisse bientôt être autorisé pour une utilisation d'urgence au Vietnam.

Le partenariat entre Nanogen et THSTI est également une manifestation vivante et concrète des bonnes relations entre le Vietnam et l'Inde dans le domaine des sciences et  technologies, dans la lutte contre la pandémie en particulier.

Le Docteur Renu Swarup, vice-ministre indien des Sciences et des Technologies, a félicité la coopération entre THSTI et Nanogen, ouvrant des perspectives de coopération entre les deux pays dans la biomédecine et  les biotechnologies.

Dans sa lettre envoyée fin juillet dernier à son homologie vietnamien Pham Minh Chinh, le Premier ministre indien Narendra Modi a affirmé les soutiens de son gouvernement aux projets de coopération entre THSTI et Nanogen, et à la coopération bilatérale plus globalement. Ce partenariat ouvrira de nombreuses autres opportunités de coopération dans un avenir proche entre les deux parties, notamment dans l'évaluation de la qualité d'autres vaccins contre le COVID-19, étudiés et développés par des compagnies vietnamiennes.

Des doses de vaccin contre le COVID-19 développé par la société Nanogen.

La coopération scientifique et technologique est l'un des cinq piliers du partenariat stratégique global entre le Vietnam et l'Inde depuis 2016. Ce contenu a été réitéré dans la Déclaration de vision commune publiée après les pourparlers de haut niveau datant du 21 décembre 2020 et l'entretien téléphonique tenue le 10 juillet dernier entre les deux Premiers ministres vietnamien Pham Minh Chinh et indien Narendra Modi. Les deux chefs de gouvernement ont souligné leur soutien à la coopération en matière d'approvisionnement et de recherche et développement de vaccins contre le COVID-19.

THSTI est un institut du Département de biotechnologie du ministère indien des Sciences et des Technologies. C'est une agence de recherche spécialisée dans la recherche, le développement, l'évaluation et la réalisation d’essais cliniques de vaccins. Il a participé à de nombreux projets en la matière. Début 2020, cet institut indien a été sélectionné par la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (Coalition for Epidemic Preparedness Innovations - CEPI) afin d'évaluer la qualité des vaccins anti-COVID-19 dans le monde. Ce réseau compte actuellement dix instituts de recherche aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Italie, en Inde, au Bangladesh et au Mexique.

Texte et photos : Hoàng Phuong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Une ancienne pagode, deux Trésors nationaux La pagode Trà Phuong, dans la commune de Thuy Huong, ville de Hai Phong, préserve deux sculptures anciennes, classées Trésors nationaux : une statue du roi fondateur de la dynastie des Mac (1527-1677) et un bas-relief de son épouse.