17/10/2019 11:24
Les Jeux d'Asie du Sud-Est (SEA Games) de 2019 débuteront le 30 novembre aux Philippines. Le Vietnam se fixe pour objectif de remporter 70 médailles d’or dans 43 des 56 disciplines en compétition. Lê Tu Chinh, la femme la plus rapide dans la région, représentera le pays dans les épreuves des 100 et 200 m.

>>La reine de la vitesse Lê Tu Chinh s'entraînera aux États-Unis
>>La sprinteuse Lê Tu Chinh, jeune fierté du sport vietnamien
 

Lê Tu Chinh, la femme la plus rapide d’Asie du Sud-Est.
Photo : VNA/CVN


Née en 1997 dans une famille démunie à Hô Chi Minh-Ville, Lê Tu Chinh découvre le sport à l’âge de 11 ans. Inscrite par son professeur de gymnastique à une compétition de course à pied, elle arrive la première à la surprise générale de ses petits camarades.  En 2008, alors que la mégapole du Sud recherche de jeunes athlètes, Chinh est repérée par Nguyên Thi Thanh Huong, qui deviendra plus tard son entraîneure. Huong raconte : "La course à pied est un sport difficile qui nécessite une préparation minutieuse et beaucoup d’endurance. J’ai rencontré Chinh au bon moment. C’est la meilleure de mes élèves. Nous travaillons ensemble depuis dix ans et nous avons surmonté beaucoup de difficultés".

Lors des compétitions nationales d’athlétisme, en novembre 2016, Lê Tu Chinh remporte le 100 mètres en 11 secondes 64 et donne à Hô Chi Minh-ville sa première médaille d’or dans le 100 m féminin depuis 21 ans. Début 2017, Chinh est sélectionnée dans l’équipe nationale. Elle participe aux Jeux d’Asie du Sud-Est organisés à Kuala Lumpur, en Malaisie où elle obtient trois médailles d’or aux 100 m, 200 m et relais 4 x 100 m en s’imposant avec 11 secondes 56 au 100 m, et 23 secondes 32 au 200 m.  Au relais 4 x 100 m avec ses coéquipières Nguyên Thi Mong Tuyên, Dô Thi Quyên et Trân Thi Yên Hoa, Chinh établi un nouveau record sud-est asiatique avec 43 secondes 88 et offre la première médaille d’or au Vietnam dans la discipline.

En 2018, Chinh est envoyée aux États-Unis pour suivre un entraînement de haut niveau en vue de sa participation aux Jeux asiatiques organisés la même année, en Indonésie. C’était un mauvais souvenir, nous dit Chinh.

"C’était la première fois que je participais à cette compétition où j’ai été dominée. J’ai bien sûr été très déçue mais j’ai aussi compris que je devais me relever après mes échecs pour devenir plus forte".

Sa détermination, l’intensité des entraînements et son courage lui ont permis de remonter les marches du podium. En 2018, lors des Jeux nationaux et en septembre 2019, lors du Championnat d’athlétisme national, elle a remporté cinq médailles d’or, toujours aux 100 et 200 m.

Pour les prochains Jeux d’Asie du Sud-Est qui débuteront le 30 novembre prochain aux Philippines, Chinh déclare : "Mon objectif est de conserver mes médailles d’or. Mon plus grand adversaire est moi-même. Je vais me battre pour conserver mon titre de championne d’Asie du Sud-Est".

À 20 ans, Lê Tu Chinh a pris la relève de Vu Thi Huong en devenant à son tour la femme la plus rapide d’Asie du Sud-Est. Aujourd’hui âgée de 22 ans, elle rêve d’aller bien plus loin.

 

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.