18/10/2018 22:53

>>Le FMI estime qu'il n'y a "aucune preuve" que la Chine manipule sa monnaie
>>Commerce: Donald Trump fustige la politique monétaire de l'UE et la Chine

Le Département américain du Trésor a déclaré mercredi 17 octobre qu'aucun grand pays partenaire commercial des États-Unis ne manipulait sa monnaie. Dans son rapport semestriel au Congès sur l'économie internationale et les politiques en matière de taux de change, le Trésor américain a conclu qu'aucun grand pays partenaire des États-Unis n'avait rempli les critères définissant la manipulation de devise durant les quatre derniers trimestres se terminant en juin 2018. Cependant, il a placé la Chine, l'Allemagne, l'Inde, le Japon, la République de Corée et la Suisse sur sa "liste de surveillance", ce qui signifie que leurs politiques de change doivent faire l'objet d'une surveillence étroite.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.