10/09/2016 20:31
D’ici à 2030, la capitale construira 12 nouveaux ponts et tunnels pour traverser le fleuve Rouge. Neuf lignes ferroviaires urbaines et huit autres de bus rapides, seront créées pour généraliser le transport en commun, et donc limiter l’emploi des véhicules personnels à partir de 2025.

>>Planification de la région capitale de Hanoï
>>Circulation : une nouvelle feuille de route pour Hanoï
 

Chantier de la ligne ferroviaire urbaine Cat Linh-Hà Dông.
Photo : Huy Hùng/VNA/CVN


La planification du transport et des communications pour 2030 et sa vision pour 2050 concerne les transports routiers, notamment le bus rapide, ferroviaires, dont ceux urbains, fluviaux et aériens, d’après Vu Van Viên, directeur du Service municipal du transport et des communications. La capitale possédera 36 km de voies routières aériennes, principalement sur les périphériques 2, 3 et 4, et la rue Tôn Thât Tùng.

De nouveaux ponts seront créés au-dessus du fleuve Rouge, et des fleuves Duông, Day et Noir. Concernant le premier, 11 ponts s’ajouteront aux 7 existants à ce jour.  Hanoi possédera en outre 5 ponts ferroviaires. «Le Premier ministre a choisi la création d’un nouveau pont de service pour la ligne ferroviaire N°1 qui sera construit à 75 m en amont du pont Long Biên», précise Vu Van Viên.

Cette planification considère le transport en commun comme une priorité. En dehors des lignes de bus traditionnels, huit autres de bus rapide et neuf lignes ferroviaires urbaines seront créées. Les lignes de bus rapides sont Kim Ma-Yên Nghia, Ngoc Hôi-Phu Xuyên, Son Dông-Ba Vi, Phu Dông-Bat Tràng-Hung Yên, Gia Lâm-Mê Linh, Mê Linh-Yên Nghia-Nationale N°5, Ba La-Ung Hoà, et Ung Hoà-Phu Xuyên.

S’agissant des lignes ferroviaires urbaines, deux sont déjà en chantier, Cat Linh-Hà Dông (ligne 2A), Nhôn-Gare de Hanoi pour la ligne N°3. Sept autres sont prévues, dont Ngoc Hôi-Yên Viên-Nhu Quynh, Nôi Bài-Nam Thang Long-lac Hoàn Kiêm (lac de l’Epée restituée), Thuong Dinh-Hoàng Quôc Viêt, Trôi-Nhôn-gare de Hanoi, et gare de Hanoi-Hoàng Mai.

D’ici à 2030, la capitale déplacera les stations de bus interprovinciales situées actuellement intra-muros vers le périphérique N°3. Les stations de Gia Lâm, Giap Bat et My Dinh seront modernisées pour mieux répondre à leurs fonctions, compte tenu de l’accroissement du trafic.

Quê Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Découvrir la nuit de Hanoï en bus à impériale à toit ouvert La Compagnie générale des transports de Hanoï (Transerco) lancera un bus de nuit à impériale à toit ouvert de 19h30 à 20h30 à partir du 1er août pour attirer plus de passagers.