08/08/2019 19:00
Avec le nombre croissant d’utilisateurs d’Internet dans le pays, le Vietnam applique les technologies de l’information (TI) pour développer le tourisme électronique, qui est également une grande tendance mondiale.
>>Plus de 9,79 millions de touristes étrangers au Vietnam en sept mois
>>Les entreprises œuvrent pour le développement durable du tourisme

Le tourisme en ligne au Vietnam en 2018 a rapporté 3,5 milliards de dollars.
Photo: Mai An/CVN 

Le Vietnam a beaucoup de potentiels pour le développement du tourisme électronique, encore insuffisamment exploités. Apparu en 1998, l’e-tourisme est aujourd’hui un mode de promotion et de réservation incontournable dans les secteurs du tourisme et du voyage. Le tourisme électronique désigne les activités du secteur du tourisme, sur Internet. Pour les usagers, l’e-tourisme offre des moyens de préparer, d’organiser et de réserver ses voyages via Internet: identification de la destination, achat du transport, élaboration d’un itinéraire, réservation d’un hébergement, échange d’informations avec les autres internautes...

Neuf milliards de dollars
prévus en 2025


Le secteur du tourisme étant une économie de services,  il convient bien à l’application des technologies de l’industrie 4.0. "Ces dix dernières années, le tourisme en ligne a progressivement remplacé certains éléments du tourisme traditionnel et devrait devenir la tendance inévitable du secteur", a indiqué Vu Thê Binh, vice-président permanent de l’Association nationale du tourisme. 

Selon cette association, ces cinq dernières années, la recherche d’informations sur Internet sur le pays a été multipliée par 32 fois. Chaque mois, on dénombre plus de 5 millions de recherches en vietnamien sur des produits touristiques tels que circuits dans et hors du pays, réservations d’hôtels, types de tourisme...  L’été, le nombre de recherches peut aller jusqu’à 8 millions. Et ce taux continue d’augmenter au fil des années.

Le marché en détail et le tourisme en ligne représente la part la plus élevée du marché du commerce électronique dans le pays. Selon un rapport de Google et de Temasek, le tourisme en ligne au Vietnam en 2018 a rapporté 3,5 milliards de dollars, en hausse de 15% par rapport à 2017, et devrait atteindre 9 milliards de dollars d’ici 2025.
 
Un marché dominé
par les plateformes étrangères


Une plateforme "made in Vietnam".
Photo: Thúy Hà/CVN

Selon un rapport de l’agence vietnamienne pour le commerce électronique et l’économie numérique du ministère de l’Industrie et du Commerce, le commerce électronique a connu au Vietnam une croissance de 30% en 2018, générant un revenu total de 8 milliards de dollars. Le commerce de détail en ligne et le tourisme en ligne ont représenté la part la plus importante.

Le Vietnam s’est classé 5e parmi les six pays d’Asie du Sud-Est mentionnés dans le rapport en termes de potentiels de marché inexploités. Selon l’Association vietnamienne de l’e-commerce, des plateformes internationales puissantes dominent le marché national du tourisme électronique, avec des parts de marché d’environ 80%. Il existe une dizaine de plateformes "made in Vietnam", dont ivivu.com, mytour.vn, chudu24.com, gotadi.com et tripi.vn, qui se partagent les 20% restants.

Une enquête réalisée en 2017 sur les touristes étrangers au Vietnam a montré que près de 71% avaient cherché des informations sur Internet et que 64% y avaient réservé et acheté des services. Selon des experts, pour faire du tourisme une industrie clé, de nombreuses mesures devront être déployées simultanément, notamment le développement du tourisme électronique qui s’affirme comme un passage obligé pour la promotion des pays.

Selon le directeur du Centre d’information touristique  relevant de l’Administration nationale du tourisme du Vietnam, Lê Tuân Anh, pour développer le tourisme électronique, le point le plus important est de disposer d’un système de données numériques et synchronisé sur les destinations, les services ainsi que les produits touristiques. De nombreuses localités et entreprises ont  établi ce genre de données numériques, mais d’une manière générale, elles sont  dispersées et manquent de connectivité. Par conséquent, il faudra établir un système de données national qui permettra aux entreprises vietnamiennes de renforcer leur compétitivité par rapport aux entreprises étrangères.
 
Thúy Hà/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

La 15e fête des cultures des ethnies du Nord-Ouest attendue en 2022 Lors de la cérémonie de clôture de la 14e fête des cultures, des sports et du tourisme des ethnies du Nord-Ouest dans la soirée du 20 août dans la province de Son La, son comité d’organisation a passé le relais à la province de Phu Tho, qui accueillera la 15e édition de cette manifestation en 2022.