25/09/2016 09:18
La zone touristique de Khe Rô, province de Bac Giang (Nord), propose depuis peu des séjours communautaires. Un moyen pour les touristes de mêler découvertes et action caritative et de vivre autrement leurs voyages.
Des touristes et des jeunes collectent des déchets dans la zone touristique de Khe Rô. 
Photo : DL/CVN

«Avant de partir, on s’est décidé à leur offrir quelques choses. Les participants se montrent encore plus enthousiastes. Cela donne plus de signification au circuit», partage Nguyên Tiên Long, un étudiant qui a pris part à l’aventure et visiblement marqué par le voyage. Et d’ajouter : «Les paysages de Khe Rô, commune de An Lac, district Son Dông, sont uniques, avec les maisons sur pilotis et d’autres faites en terre avec des clôtures de bambous. Les habitants sont hospitaliers et souriants. Cela nous a beaucoup plu».

Visiter un lieu tout en donnant à la communauté est une nouvelle tendance, surtout auprès des jeunes. Ou comment découvrir la vie des locaux et en donnant en même temps un coup de main, parfois salutaire.

Touristes soucieux de la communauté

Un attrait qui dépasse même les frontières. Récemment, un groupe de 18 touristes venus d’Italie, de France, du Royaume-Uni et du Japon a visité la région. Avant leur arrivée, ils avaient exprimé aux autorités locales le souhait d’exercer des activités caritatives, comme collecter des déchets, dégager des allées, aider les habitants à planter des légumes, désherber…

Photographe et amateur de «phuot» (voyage en solo) originaire de Bac Giang, Lê Minh Son aime réaliser des excursions mêlées à des activités solidaires. «Nous nous rendons souvent en moto vers des magnifiques sites où cependant la plupart des habitants vivent dans la précarité, comme dans les districts de Luc Ngan et de Son Dông, ou encore dans les provinces de Hà Giang, Cao Bang ou Diên Biên», explique le photographe. 

«Chaque fois, nous achetons des cadeaux et faisons un appel à nos proches pour des dons. Les cadeaux ne sont pas de grande valeur, mais on peut soutenir autrui». Il raconte que son groupe vient d’organiser une fête de Mi-automne pour les enfants du bourg de Dông Cao, proche de la commune de Thach Son, district de Son Dông, et qu’ils ont offert au Comité populaire local une génératrice.

Mai Quynh/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’agriculture bio, une tendance inéluctable au Vietnam

Quid du tourisme durable en 2018 ? Alors que 2017, proclamée "Année internationale du tourisme durable pour le éveloppement" par les Nations unies, a touché à sa fin, le bilan est fait et les perspectives pour 2018 sont prévues.