09/10/2017 11:43
Dans le contexte actuel d’intégration à l’économie mondiale, la construction d’une marque du tourisme maritime est une question qui intéresse de plus en plus la province de Quang Ninh. Chaque année, elle accueille environ huit millions de touristes, un chiffre qui représente 70% du tourisme de la région.
>>Le Vietnam se concentre sur le développement du tourisme durable
>>Quang Ninh travaille son image auprès des touristes
>>Baie de Ha Long : arrêt de la pêche dans la zone centrale

Touristes étrangers en baie d'Ha Long, province de Quang Ninh (Nord).
Photo : Thuy Hà/CVN

D’énormes potentiels à exploiter

Quang Ninh  compte 250 km de côtes et possède plus de 2.000 îles et  îlots calcaires monolithiques, tous couverts d’un épais tapis végétal. Outre leur riche biodiversité, se cachent également en leur sein des grottes de formes et de tailles diverses. Des potentiels offrant de belles perspectives pour le développement du tourisme avec une nature encore bien préservée, des locaux accueillants et de splendides plages de sable.

Comme vous le savez, la plus grande attraction de la province de Quang Ninh réside dans sa nature bénie des dieux de la baie d’Ha Long. L’UNESCO ne s’y est d’ailleurs pas trompé, puisqu’il l’a reconnu à deux reprises patrimoine culturel mondial, en 1994 et en 2000. De même, la communauté internationale l’a élu l’une des sept Nouvelles Merveilles du monde en 2012. Avec des valeurs universelles exceptionnelles, cette baie séduit toujours les voyageurs. Chaque année, elle accueille environ trois millions de touristes. Au cours des six premiers mois de l’année, ce chiffre est d’environ 1,9 million, soit une hausse de 41% par rapport à la même période de 2016.

Les deux districts insulaires de Vân Dôn et de Cô Tô, avec l’investissement de la province Quang Ninh, seront  deux centres d’écotourisme côtiers de haute qualité. Ils comprennent de belles plages  comme : Quan Lan, Minh Châu, Ngoc Vung, Van Chay, Hông Van et Thanh Lân notamment. De plus, des festivals folkloriques expriment des coutumes des pêcheurs attirent des voyageurs.

Grâce à ces points forts, Quang Ninh est la destination de grandes marques des navires internationaux : Star Cruises, Costa Croisière, Nautica, Seaborn, ...

Au fil du temps, identifiant ses forces et ses potentiels, Quang Ninh a su donner priorité au développement de ses infrastructures touristiques tels que ses ports, ses réseaux de transport ainsi que ses ressources humaines dans le secteur. La province vise également à renforcer la promotion de son tourisme et de ses produits relatifs au tourisme maritime afin d’attirer des investisseurs dans le secteur. Sun Group et FLC Group sont deux entreprises majoritaires à Quang Ninh qui ont investi dans plusieurs sites tels que des stations touristiques de luxe, des terrains de golf, des complexes de divertissement et des téléphériques notamment. Actuellement, Sun Group a mis en œuvre le projet du parc Dai Duong d’une valeur de 6.000 milliards de dôngs qui englobera les deux plages Thanh Niên et Hoàng Gia. Par ailleurs, cette province concentrera également ses investissements dans des zones de tourisme maritime à forts potentiels dont Vân Dôn - Cô Tô dans la province de Quang Ninh.

Le tourisme littoral face au défi de la pollution

Le développement du tourisme a entraîné des résultats positifs pour la croissance socioéconomique locale, mais d’autre part la forte fréquentation a également eu des répercussions négatives sur l’environnement comme la dégradation de l’écosystème marin, de la biodiversité, la pollution de l’eau de la mer...

La baie d'Ha Long, un haut lieu touristique du Vietnam. Photo : Thuy Hà/CVN 

L’environnement aquatique des régions littorales - que ce soit les estuaires ou la mer - est pollué en grande partie à cause des activités touristiques.

La surpêche notamment menace la biodiversité exceptionnelle de la zone centrale de la baie d'Ha Long. L’interdiction des activités halieutiques est considérée comme une priorité pour préserver les ressources aquatiques, tout en assurant une vie stable et durable pour les pêcheurs.

Ces dernières années, Quang Ninh renforce la protection de son environnement. Suite aux contrôles effectués dans les baies d’Ha Long et de Bai Tu Long, les autorités locales ont exigé l’arrêt des activités de pêche dans la zone centrale de la baie d’Ha Long, et de lancer une campagne de protection des ressources aquatiques dans toute la province. Particulièrement, depuis 2013, toutes les activités de transport et de transbordement de marchandises en vrac telles que le clinker, le ciment ou les copeaux de bois sont interdites dans la baie d’Ha Long.

Vân Du/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Découvrir la nuit de Hanoï en bus à impériale à toit ouvert La Compagnie générale des transports de Hanoï (Transerco) lancera un bus de nuit à impériale à toit ouvert de 19h30 à 20h30 à partir du 1er août pour attirer plus de passagers.