28/02/2021 16:49
Alors que le tourisme international est toujours à l’arrêt a cause de la pandemie de COVID-19, il se pourrait que de nouvelles formes de tourisme voient le jour. Cela semble être le cas du tourisme industriel au Vietnam, notamment au Sud.

>>COVID-19 : le tourisme vietnamien cherche à rebondir en 2021
>>Écotourisme, la nouvelle tendance de voyager des Vietnamiens
 

Les touristes visitent la filiale du Musée de pharmacologie traditionnelle dans la province de Binh Duong. Photo : Tin Tuc/CVN


Certaines localités du Sud ouvrent en effet des circuits afin de faire visiter des usines et faire découvrir leurs processus de production. Ces ainsi que plusieurs usines pharmaceutiques, de fabrication de denrées alimentaires ou des centrales thermiques ont ouvert leurs portes aux visiteurs ces derniers mois.

C’est le cas notamment dans la province de Binh Duong. Disposant de nombreux sites industriels sur place, la province a mis en place avec plusieurs entreprises des circuits touristiques d’un nouveau genre.

Des circuits pour découvrir les sites industriels

"Située à environ 20 km du centre-ville de Hô Chi Minh-Ville, la province de Binh Duong se positionne comme une région économique clé du Sud du pays. En plus de l'écotourisme (le paysage fluvial y est magnifique), du tourisme de villages de métier artisanal, de celui des vestiges historiques, la province se lance aujourd’hui dans le développement du tourisme industriel. Des premiers sites ont été sélectionnés comme l’usine laitière Yakult Vietnam, la filiale du Musée de la pharmacologie traditionnelle à Binh Duong ou encore l’usine pharmaceutique Fito Pharma", a fait savoir Nguyên Thanh Phong, directeur adjoint du Service de la culture, des sports et du tourisme de la province de Binh Duong.

Lê Thi Thanh est une des touristes qui a vécu cette expérience originale. En une journée, elle a pu visiter la zone touristique de Dai Nam, dans la ville de Thu Dâu Môt, les vergers de Lai Thiêu, le Musée de la pharmacologie traditionnelle Fito et l'usine pharmaceutique Fito Pharma dans la ville de Thuân An. Grâce aux deux dernières destinations, elle a pu découvrir non seulement l'histoire de la médecine traditionnelle vietnamienne mais aussi les chaînes de production de l'usine pharmaceutique. "Grâce à ce circuit, je connais mieux les matières premières nécessaires pour la confection des médicaments traditionnels ainsi que leurs utilisations", a-t-elle confié.

Toujours selon elle, ledit circuit est adapté et utile pour les touristes âgés, mais aussi pour les jeunes touristes. Par exemple, les jeunes peuvent mieux connaitre la pharmacie traditionnelle grâce à la visite du Musée Fito. 

L’usine Môc Hoa Tràm, situé dans la zone touristique Canh dông bât tân (Champs à perte de vue), dans le district de Môc Hoa, est un des sites attrayants de la province de Long An. 
 

L’usine Môc Hoa Tràm dans la province de Long An est un site compris dans les circuits du tourisme industriel. Photo : Net/CVN


"Dans cette usine, les touristes ont occasion de voir les chaînes de production des médicaments à base des plantes médicinales, des produits cosmétiques, de l’huile essentielle et des aliments fonctionnels. En particulier, ils sont également guidés par des pharmaciens pour réaliser la distillation de l'huile essentielle de Cajeput", a indiqué Duong Van Toan, directeur adjoint de la compagnie par actions de la recherche de préservation et du développement de la matière médicale Dông Thap Muoi, qui gère l’usine Môc Hoa Tràm.

Des circuits adaptés aux besoins des jeunes

L'usine de confiserie Biên Hoà dans la province de Dông Nai et la centrale thermique de Bà Ria dans la province de Bà Ria-Vung Tàu figurent aussi dans la liste des sites à visiter durant les circuits. Les circuits incluant ces usines ciblent davantage les jeunes gens voulant combiner la visite avec des conseils pour leur orientation professionnelle.

"Moi et mes camarades avons visité la Centrale thermique de Bà Ria. Ici, nous avons compris le fonctionnement de la centrale et de ses groupes électrogènes. Nous connaissons mieux la façon de générer du courant alternatif dans l'usine", a partagé Nguyên Minh Nguyên, élève en classe de terminal au Lycée Gia Dinh (Hô Chi Minh-Ville).

Le tourisme industriel, forme de tourisme qui consiste à visiter des sites en rapport avec l’activité économique, contribue à la diversité des destinations, enrichissant l'expérience des touristes. Pour les entreprises, c’est un nouveau canal de communication et l’occasion de présenter leurs produits aux consommateurs.

Cette nouvelle forme de tourisme demande néanmoins des compétences que les entreprises n’ont pas forcément en leur sein. Il leur faut ainsi travailler en bonne intelligence avec des agences de voyage pour que ces circuits puissent être instructifs mais aussi distrayants et s’adapter aux besoins des visiteurs. D’un autre côté, cette nouvelle activité ne devra pas non plus affecter le bon fonctionnement de l’usine et mettre en danger les travailleurs comme les visiteurs. Les entreprises devront ainsi assurer un respect strict des règles de sécurité et d’hygiène au sein de leurs sites.

Si toutes ces conditions sont remplies, cette nouvelle forme de tourisme pourrait être bénéfique pour tout le monde : les visiteurs, les usines mais aussi les agences de voyage toujours en recherche de nouveauté pour leur clientèle.
 

Quê Anh - Thanh Trà/CVN



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Vacances estivales à la plage de Tuy Hoà et l'hôtel Saigon - Phu Yên Avec ses fruits de mer abondants et délicieux, ses habitants honnêtes et hospitaliers, Phu Yên s’avère une destination idéale pour les vacances d’été en famille.