27/10/2019 09:36
Vieux de deux mille ans, le caveau en granit de Cu Thach fait la particularité de la ville de Long Khanh. À cette attraction singulière viennent s’ajouter d’innombrables vergers aux fruits frais qui peuplent la localité.
>>À la découverte du mausolée royal de la lignée familiale de Pham Dang Hung
>>À la découverte du tombeau du roi Minh Mang

Touristes aux jardins fruitiers dans la ville de Long Khanh. Photo : CTV/CVN 

Grâce à ses jardins fruitiers qui s’étendent à perte de vue, la ville de Long Khanh, province de Dông Nai (Sud), située à quelque 70 km de Hô Chi Minh-Ville, attire nombre de touristes vietnamiens et étrangers. Le "grenier de fruits le plus important de la région du Sud-Est", dit-on, où rivalisent moult vergers familiaux. Plusieurs d’entre eux se sont d’ailleurs taillés une certaine réputation : Phùng Thanh Tâm, Cat Anh, Anh Cuong, Ba Vui et Nguyên Thoang, pour ne citer qu’eux.

Une fois sur place, muni d’un ticket payant pour la visite, on peut déguster au gré de ses désirs des fruits divers fraîchement cueillis des vergers. Ils sont tous issus des régions tropicales tels que le durian, le mangoustan, le ramboutan ou la pomme-cannelle. Et bien sûr, il est possible d’en acheter à sa guise pour offrir à ses proches ou pour son propre plaisir.

Caveau en granit original

L’autre attraction de Long Khanh réside en la découverte d’une sépulture en pierre vieille de 2.000 ans, à Cu Thach dans la commune de Hàng Gon. "Cette tombe extraordinaire fut découverte en 1927 (le Vietnam était alors sous colonisation française - Ndlr) par un ingénieur français, du nom de Jean Bouchot, alors qu’il dirigeait la construction de la Nationale 56 reliant la province de Long Khanh à celle de Bà Ria-Vung Tàu", explique le guide.

Il raconte : "En ce temps-là, en voyant un grand bloc de pierre sortant tout droit du pied d’un arbre séculaire, le Français avait d’abord pensé à un trésor secret caché dans le sous-sol. Après un mois de fouilles, ils ont trouvé un cercueil en granit vieux de plusieurs siècles". En effet, il s’agissait d’un caveau rectangulaire formé par six grandes pièces de granit. Dans ses alentours se dressaient aussi plusieurs piliers, également en granit, mesurant chacun 7,5 m de haut.

Vestige du tombeau de Cu Thach - Hàng Gon dans la ville de Long Khanh.
Photo : CTV/CVN

Dès que les informations sur l’ancien caveau de Cu Thach furent publiées, des experts en archéologie du monde entier débarquèrent. Cependant, les recherches furent infructueuses et l’origine du tombeau demeure toujours un mystère à ce jour. Ouvert actuellement aux visiteurs, le vestige archéologique de l’ancienne tombe de Cu Thach - Hàng Gon accueille des étudiants en archéologie venus de tout le pays mais également des visiteurs curieux en quête d’insolite.

En découvrant de leurs propres yeux ces vestiges, les visiteurs se complaisent à écouter les légendes autour de cette tombe énigmatique estimée comme celle de "Sa majesté impériale d’antan". 

Nghia Dàn/CVN   


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Faites le plein d’oxygène au réservoir de Hoà Binh

De belles opportunités pour la promotion du tourisme à Ninh Binh Dans le cadre de l’Année nationale du tourisme 2020, qui sera organisée dans la province de Ninh Binh (Nord), une centaine d’activités culturelles et sportives intéressantes se dérouleront pendant toute l’année 2020, non seulement dans cette province mais encore de nombreuses autres localités du pays.