02/06/2017 10:41
La police philippine a annoncé que l'homme qui avait ouvert le feu vendredi 2 juin dans un hôtel-casino de Manille était mort.
Carte de localisation de l'attaque d'un hôtel-casino à Manille le 1er  juin revendiquée par le groupe État islamique.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le chef de la police nationale, Ronald Dela Rosa, a dans un premier temps déclaré que l'homme avait été abattu par des policiers, puis a affirmé qu'il s'était suicidé par le feu.

"Le tireur isolé est neutralisé. Il est mort. Il s'est brûlé vif dans une chambre de l'hôtel", a dit M. Dela Rosa à des journalistes devant l'établissement.

"Il s'est allongé sur le lit, a mis une couverture sur lui, a semble-t-il versé de l'essence sur la couverture et s'est brûlé lui-même", a déclaré le responsable policier.

Une heure plus tôt, M. Dela Rosa avait donné une version différente. "Il est mort. Il a été tué par nos troupes", avait-il déclaré à la chaîne de télévision GMA.
 
La police est intervenu dans l'hôtel où un homme a ouvert le feu, le 2 juin à Manille.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le chef de la police n'a pas expliqué pourquoi il avait d'abord dit que l'homme avait été abattu par des policiers.

Le tireur avait ouvert le feu vers minuit heure locale avec une arme automatique à l'intérieur du Resorts World Manila, un complexe situé près l'aéroport international de Manille. Il semble qu'il n'ait atteint personne, selon la police.

M. Dela Rosa a déclaré qu'il s'agissait probablement d'un cambriolage manqué et non d'un acte de nature terroriste.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

Le parc floral de Hô Tây, une destination prisée à Hanoï D’une superficie de 7.000 m², le parc floral de HôTây, dont les espèces varient au gré des saisons, attire de nombreux Hanoïens mais aussi des visiteurs de tous les coins du Vietnam.