09/04/2018 17:23
>>Les utilisateurs de téléphones portables au Tibet sont près de 3 millions
>>Des Tibétains déshérités construisent un avenir radieux dans un nouveau village

La région autonome du Tibet, dans le Sud-Ouest de la Chine, a sorti 1.705 villages de la pauvreté en 2017, selon les autorités locales. Un total de 150.000 habitants sont sortis de la pauvreté en 2017, ce qui a permis de ramener à 330.000 le nombre de résidents déshérités dans cette région l'année dernière, contre 590.000 en 2015. Un total de 16,7 milliards de yuans (2,6 milliards de dollars) ont été investis en 2017 pour aider à augmenter les revenus, à reloger des résidents et à soutenir le développement de plus de 1.700 projets contre la pauvreté dans cette région. Plus de 85% du territoire du Tibet se situe à une altitude supérieure à 4.000 mètres. Les rudes conditions naturelles sont en partie la cause de cette pauvreté profondément enracinée. Les habitants de 2.440 villages vivent encore dans la pauvreté au Tibet et la région projette d'investir 11,7 milliards de yuans cette année pour sortir 2.100 villages supplémentaires de la pauvreté. La Chine compte sortir tous les citoyens de la pauvreté d'ici 2020 pour créer "une société modérément prospère". Il y avait encore 30 millions de Chinois vivant au-dessous du seuil de pauvreté national fin 2017, selon le Bureau d'État des statistiques.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le homestay à Bac Hà, un potentiel à révéler

Tourisme : le Vietnam dans les starting-blocks pour la reprise La résurgence de l’épidémie de COVID-19 étant sous contrôle, la plupart des sites touristiques ont rouvert, de nombreuses liaisons aériennes ont été rétablies, et les voyagistes ont lancé des programmes promotionnels. Le marché du tourisme reprend progressivement des couleurs.