03/09/2021 15:15
Fidèles aux habitants de la commune de Viêt Thuân depuis des centaines d'années, le thé Met et sa saveur particulière aident non seulement les villageois à accroître leurs revenus mais à préserver également la beauté du village. Le thé représente la quintessence de la terre le long du fleuve Rouge.
>>Thai Binh : essai de la 2e phase du vaccin Covivac sur 375 volontaires 
>>Thai Binh : faire fortune grâce à la vannerie

Récolte du thé dans la commune de Viêt Thuân.
Photo : thabinhtv/CVN

Si vous avez déjà goûté le thé Met, vous serez impressionné par sa saveur riche, très différente du thé cultivé dans d'autres localités. Il a une couleur dorée et son arôme se mélange à la vapeur montante. En buvant, les gens trouveront son goût très doux, pas âcre comme le thé cultivé sur la colline.

Dans la commune de Viêt Thuân, les théiers sont cultivés largement. Une longue bande de terre le long du fleuve Rouge est presque recouverte de la couleur verte des théiers.

On ne sait pas depuis quand les théiers existent à Viêt Thuân. Sachez seulement qu'il existe des théiers qui ont plus de 100 ans. La culture du thé, métier traditionnel, se maintient jusqu’à aujourd’hui.

Vu Thi Duong du village de Viêt Tiên déclare : "Ma famille cultive du thé depuis près de 80 ans. Le théier est très facile à cultiver, ne nécessite pas de soins méticuleux et d'investissement coûteux comme le riz. Lors de la plantation du thé, il faut juste faire attention à tuer les parasites, désherber le jardin, et après chaque récolte (environ quatre mois), fertiliser la plante une fois".

Selon Mme Duong, les arbres à thé sont récoltés toute l'année, mais le mois de juin est la période où le thé donne le plus de feuilles. À la fin de l'année, l'arbre à thé a peu de feuilles mais les feuilles sont épaisses, croustillantes, délicieuses et le prix augmente à environ 40.000 à 45.000 de dôngs/kg.

Vu Trong Dat du village de Viêt Tiên indique de son côté : "Le meilleur moment pour cueillir du thé est le matin, lorsque les feuilles sont croustillantes et faciles à cueillir. Chaque jour, une personne peut cueillir 7 à 9 kg de thé. Les commerçants viennent ensuite chez nous pour acheter les feuilles".

Pour les agriculteurs communaux, le revenu provenant de la culture du thé reste modeste mais est stable. Ils n'ont pas à investir dans les semences. La culture du thé crée des emplois pour de nombreux travailleurs âgés.

Actuellement, la commune de Viêt Thuân compte environ 1.200 ménages producteurs de thé, pour une superficie totale atteignant 70 ha, concentrés dans les villages de Viêt Tiên, Viêt Hung, Trung Hoa et Binh Chinh. Le terrain à Viêt Thuân est très propice au développement du théier, créant ainsi la saveur caractéristique du thé Met de Viêt Thuân.

D'après les villageois, pour avoir une bonne théière, avant de faire cuire le thé, il faut laver les feuilles de thé 2-3 fois, puis laisser sécher l'eau et ensuite utiliser vos mains pour tordre les feuilles de thé en deux parties avant de les mettre dedans la bouilloire. Le thé est rincé puis laisse dans de l’eau bouillante. Après 30 minutes à une heure, c'est le moment de déguster le meilleur thé.

Quang Huy/CVN
 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.