20/02/2021 21:11
Malgré l'influence de l’épidémie de COVID-19 sur l'industrie mondiale de la mode, le secteur de l'habillement et du textile du Vietnam a toujours enregistré une croissance de ses parts de marché sur les principaux marchés tels que les États-Unis et l'Europe.
>>Les États-Unis n'imposent pas de taxes ni de sanctions aux exportations vietnamiennes
>>Le secteur textile du Vietnam cible 39 milliards d'USD d’exportations en 2021

Dans une usine textile basée à Dông Nai (Sud). 
Photo : VNA/CVN

Selon un rapport McKinsey publié fin 2020, les bénéfices de l'industrie mondiale de la mode ont chuté de 93%. Plus de 10 grandes chaînes d'approvisionnement et marques de mode ont fait faillite. En outre, environ 200.000 travailleurs du secteur   ont perdu leur emploi aux États-Unis.

La même année, Inditex, propriétaire de la marque Zara, a annoncé la fermeture de 1.200 magasins, soit 16% des points de vente d'Inditex dans le monde. La plupart des points de vente fermés se trouvent en Asie et en Europe, et appartiennent essentiellement aux petits groupes de magasins des marques Pull & Bear, Oysho et Stradivarius.

De même, H&M s'était fixé comme objectif d'ouvrir 165 magasins supplémentaires en 2020, mais ce plan a dû être révisé en raison de l'épidémie. L'entreprise de mode japonaise Uniqlo a fermé environ 350 magasins, soit 7% de ses points de vente dans le monde.

Cependant, grâce à la production ininterrompue, les parts de marché des vêtements "made in Vietnam" ont toujours enregistré une croissance au cours de l'année écoulée et a atteint 20% sur le marché américain pour la première fois, avec même nombreux mois N°1 en termes de parts de marché.

2020 fut également la première année en 25 ans où les exportations  textiles  du Vietnam  ont connu un recul, de 10,5%, atteignant 35 milliards d'USD contre 39 milliards en 2019. Toutefois, dans le contexte où la demande mondiale a diminué de plus de 22%, passant de 740 milliards à 600 milliards d'USD, tous les pays concurrents ont affiché une baisse de 15-20%. Le déclin de la filière vietnamienne est donc toujours bien inférieur à la moyenne mondiale.

Rien qu'en janvier, le chiffre d'affaires total des exportations textiles  du Vietnam a atteint environ 2,6 milliards d'USD, en hausse de 3,3% par rapport à la même période. En particulier, un certain nombre de produits affichant un taux de croissance élevé de 9 à 36% ont montré des signaux positifs de croissance des exportations de ce secteur, ainsi qu'une augmentation des parts de marché à l’étranger.

Lê Tiên Truong, président du conseil d'administration du Group Vinatex, a déclaré que selon les prévisions, le marché mondial du textile pourrait retrouver le niveau  de 2019 dès le 2e  trimestre  2022 ou le 4e trimestre 2023. Par conséquent, en 2021, le marché devrait continuer à être difficile et incertain, en fonction de la situation épidémique dans le monde. De nombreuses nouvelles fonctionnalités de la chaîne d'approvisionnement seront établies.

En 2021, le secteur textile national vise un chiffre d'affaires à l'exportation d'environ 39 milliards d'USD.
CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hà Nam préserve et promeut l’art traditionnel

Le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam, une destination prisée Le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam est une des destinations appréciée en campagne périurbaine de Hanoï. Ce village est tout comme un musée à ciel ouvert et présente les caractéristiques culturelles typiques des 54 groupes ethniques du pays.