02/02/2021 16:05
À l'approche du Têt 2021, les jardiniers dans le Sud sont occupés à préparer des fleurs et des plantes ornementales pour alimenter le marché afin de donner une petite saveur printanière aux très attendues vacances du Nouvel An lunaire.
>>Agitation dans les villages d’arbres d’agrément à l’approche du Têt
>>À la découverte des villages horticoles à l’approche du Têt

Pour les horticulteurs du village de Sa Dec, la période du Têt est la plus importante de l’année. 

Les tagètes et les célosies sont des fleurs indispensables lorsque la Nouvelle Année arrive. Elles symbolisent en effet la chance, la paix et le bonheur. À l'heure actuelle, dans les grandes zones de culture de fleurs de la commune d’An Vinh Ngai (Tân An) ou de Thu Thua, les jardiniers s’activent pour la saison florale du Têt.

Lê Thi Diên (de la province de Bên Tre) a confié : "Depuis plus de 10 ans, au 9e mois du calendrier lunaire, ma famille loue un terrain pour planter des fleurs ornementales pour les marchés du Têt de Tân An (province de Long An). Afin d'avoir de beaux pots à un bon prix, ma famille doit surveiller de près la météo pour semer au bon moment. C’est important pour les célosies dont la croissance prend environ 3 mois et 10 jours. Ma famille vendra aux marchés du Têt plus de 8.000 pots de tagètes et 1.000 de célosies".

Pour les cultivateurs des fleurs et autres plantes ornementales, chaque culture  du Têt demande de la patience. En même temps, c'est le plus grand marché de consommation de l'année, source de revenus principale pour les producteurs.

Pour que la fleur d'abricot fleurisse juste à l'occasion du Têt, la famille de Nguyên Phuc Hai, vivant dans la commune de Binh Quoi, district de Châu Thành, est en train de créer des bourgeons, de façonner et de soigner certaines branches. Le jardin d'abricotiers de la famille de Phuc Hai s’étend sur 2 hectares, principalement pour les bonsaïs et les abricotiers. Pour le Têt, de nombreux clients choisissent des abricotiers en bourgeons et cela demande toute une préparation.

Effervescence au village de fleurs de Sa Dec

Les agriculteurs du village de fleurs de Sa Dec, province de Dông Thap cultivent plus de 100 hectares pour la saison des fleurs du Têt. Selon le Bureau de l'économie de la ville de Sa Dec, ce village compte actuellement plus de 2.500 sortes de fleurs ornementales, fournissant de nombreuses localités du pays. Le bureau s’est coordonné avec les industries concernées pour soutenir les coopératives de fleurs ornementales de haute qualité.

Dans le même temps, il a ouvert des cours de formation, enseignant des techniques de culture modernes, en se concentrant sur l'utilisation d'engrais microbiologiques et organiques.

Afin de créer plus de diversité parmi les fleurs ornementales du Nouvel An lunaire 2021, les paysans de Sa Dec ont renouvelé leurs produits en mettant à jour de nombreuses variétés uniques et exotiques.

C’est le cas de Trân Van Tiêp, président du club "J’aime le violet" dans le quartier Tân Quy Dông, à Sa Dec. Cette année, M. Tiêp devrait fournir au marché 30.000 paniers de fleurs de toutes sortes, dont 80% sont de nouvelles variétés qu'il a lui-même créées.

Avoir des fleurs et des plantes ornementales à l’occasion du Têt est le besoin de toutes les familles vietnamiennes. Il s'agit aussi de la période pour le Nouvel An lunaire Tân Suu 2021 (Année du Buffle) où les prix devraient rester assez stables par rapport aux années précédentes.

Texte et photo: Minh Thu/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hà Nam préserve et promeut l’art traditionnel

Le tourisme industriel, une nouvelle tendance au Sud Alors que le tourisme international est toujours à l’arrêt a cause de la pandemie de COVID-19, il se pourrait que de nouvelles formes de tourisme voient le jour. Cela semble être le cas du tourisme industriel au Vietnam, notamment au Sud.