31/10/2018 18:38
>>Russie: des tests de missiles au large de la Norvège
>>Le plus important exercice de l'OTAN fait polémique en Norvège

L'OTAN a déclaré mardi 30 octobre que l'alliance ne modifierait pas le programme du plus vaste exercice militaire jamais organisé en Norvège et ce malgré l'annonce par la Russie d'un test de missile qui doit avoir lieu en fin de semaine dans les eaux internationales des environs. "Nous avons été notifiés la semaine dernière du test de missile prévu par la Russie au large de ces côtes", a indiqué dans une conférence de presse le Secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg, peu avant un exercice de démonstration organisé en bord de mer près de Trondheim, dans le centre de la Norvège. "Je suppose que la Russie saura se comporter de manière professionnelle, et cela ne changera rien au programme de notre exercice", a-t-il déclaré. Selon la presse norvégienne, Avinor, l'entreprise chargée d'opérer les aéroports norvégiens, a été informée par les autorités aéronautiques russes d'un test de missile qui doit avoir lieu entre le 1er et le 3 novembre. L'exercice conjoint de mardi 30 octobre, qui a duré une heure et a exploré plusieurs scénarios militaires différents, était une véritable démonstration de force pour les dignitaires de l'OTAN, les observateurs étrangers et la presse internationale. Il s'inscrivait dans le cadre de l'exercice conjoint "Trident Juncture 2018", qui mobilisera environ 50:000 participants venus de 29 pays membres de l'OTAN et des pays partenaires de l'organisation, la Suède et la Finlande. Seront également déployés quelque 250 appareils aériens, 65 navires, et jusqu'à 10.000 véhicules en tous genres.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La VNA fête ses 75 ans, un flux incessant d’informations officielles

Séjours à prix cassés dans des palaces 5 étoiles de Saigontourist Deux des meilleurs hôtels 5 étoiles du groupe Saigontourist à Hô Chi Minh-Ville proposent des promotions très attrayantes jusqu’à la fin de l’année.