24/11/2018 10:52
Le temple du roi Lê Dai Hành (941-1005), construit au XVIIe siècle, se situe dans le village de Yên Thành, commune de Truong Yên, district de Hoa Lu, province de Ninh Binh (Nord). Il est un des sites de prédilection des touristes.
>>Ninh Binh, l’éveil de la Belle Endormie
>>Temple de Thái Vi, une destination incontournable à Ninh Binh

Le temple du roi Lê Dai Hành est une destination de choix des touristes.

À 300 m au nord du temple de Dinh Tiên Hoàng, on trouve celui dédié au roi Lê Dai Hành, construit sur l’emplacement du palais royal de l’ancienne capitale Hoa Lu. Il est aussi appelé temple Ha (temple inférieur). C’est un des vestiges historiques et culturels célèbres dans le complexe de l’ancienne citadelle Hoa Lu. Son architecture suit la forme du caractère chinois nôi công ngoai quôc (en forme de "H", ceint de murs sur trois côtés et d’un grand portique sur le devant).

Les visiteurs entrent dans l’enceinte du temple par la Porte d’Honneur extérieure (Nghi Môn ngoai). Dans la cour, se trouve la Porte d’Honneur intérieure (Nghi Môn nôi).

Un art typique de la sculpture

Une fête du sacrifice au temple du roi Lê Dai Hành.

Le temple comprend le palais Bai Duong, le pavillon de l’encens Thiên Huong et celui de Chinh Cung. Moins haut que celui de l’empereur Dinh Tiên Hoàng, il est en revanche bien plus décoré. Ses caractéristiques les plus originales trouvent leur source dans l’art de la sculpture au XVIIe siècle, celui-ci atteignant alors un niveau de raffinement incomparable. Il abrite la statue du roi Lê Dai Hành, entourée de celles de l’impératrice Duong Vân Nga à sa droite et de son cinquième fils Lê Long Dinh (Lê Ngoa Triêu) à sa gauche.

Bénéficiant de l’ombre d’arbres centenaires, le temple du roi Lê Dai Hành est également entouré de plusieurs arbres fruitiers et plantes ornementales.

Chaque année, à l’occasion de la fête de l’ancienne capitale Hoa Lu (début du 3e mois lunaire), le temple du roi Lê Dai Hành accueille de nombreux visiteurs. Il y a beaucoup d’offrandes. La population locale et les voyageurs y viennent pour brûler des bâtonnets d’encens et garder en mémoire le grand mérite de ce roi dans l’édification du pays.

La fête du temple est organisée dans une profusion de couleurs. En grimpant 300 marches sur le flanc de la colline de Ma Yên, les pèlerins auront une vue panoramique fantastique sur toute la vallée et le paysage karstique.
 
Texte et photos: Mai Huong - Ngoc Mai/CVN





 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Université de Hanoï: succès du projet de démarche-qualité

Environ 4.000 croisiéristes au Vietnam en février Le voyagiste Saigontourist a accueilli deux paquebots le 11 février: Celebrity Constellation et Celebrity Millennium, soit 4.000 touristes de différentes nationalités (britannique, française, américaine...).