05/05/2022 15:38
Dans la commune de Dinh Phong, rattachée au district de Trùng Khanh, dans la province septentrionale de Cao Bang, il y a un vieux temple dédié à Hoàng Luc, un général de la dynastie Ly (1009-1225) qui a eu des contributions importantes dans la résistance contre les Song. Érigé au cours du XIe siècle, cet ouvrage est riche en valeurs culturelles, historiques et spirituelles.
>>À la conquête du col de Me Pia à Cao Bang
>>La région de la montagne percée à Cao Bang

Le temple dédié au général Hoàng Luc se trouve sur la colline des pins Doong Linh.
Photo : VOV/CVN

Hoàng Luc est né le 10 août 1038 à Lung Dinh, qui est aujourd’hui la commune de Dinh Phong. Grâce à ses talents de combattant exceptionnels, il a été chargé par le roi Ly Nhân Tông de défendre une vaste zone frontalière comprenant les provinces de Cao Bang et de Lang Son. En 1076, ce général a contribué à repousser les envahisseurs Song et à maintenir la royauté au pouvoir.

Le temple qui lui est dédié se trouve sur le sommet de la colline des pins Doong Linh, à 4 km de la frontière entre le Vietnam et la Chine. D’une superficie de 100m², il comprend deux maisons de plain-pied construites en parallèle. Sa porte d’entrée est orientée vers le sud. Le toit est couvert de tuiles yin et yang et les murs sont constitués de matériaux traditionnels.

"Les murs de ce temple sont authentiques. On utilisait un mélange qui comprend de l’argile et de la mélasse pour consolider le cadre en bois", explique Vi Thi Thao, une responsable du Service communal de la culture.

En 2004, le temple Hoàng Luc a été classé dans la liste des vestiges historiques et culturels de Cao Bang.
Photo : VOV/CVN

De nos jours, la fête du temple Hoàng Luc a lieu le 28e jour du deuxième mois lunaire. À cette occasion, plusieurs cérémonies et activités sont organisées, comme la danse de la licorne, le chant alterné traditionnel, le lancer de balle d’étoffe et d’autres jeux folkloriques.

"Les gens sont venus nombreux au temple à l’occasion de la fête annuelle. Moi, je réside tout près d’ici. Je me rends souvent au temple pour offrir de l’encens au général Hoàng Luc. Nous sommes très fiers de notre stratège militaire exceptionnel", dit Hà Dinh Toàn, un habitant.

En 2004, le temple Hoàng Luc a été classé dans la liste des vestiges historiques et culturels de la province de Cao Bang. Quatre ordres royaux de la dynastie Nguyên, attribués aux gardiens du temple, sont aujourd’hui conservés au musée provincial. Les visiteurs ont l’habitude de venir prier pour la chance, la prospérité et la paix.

"C’est un temple très sacré. Tous les ans, je viens assister à la fête. Après, je vais parcourir une trentaine de kilomètres pour visiter les célèbres chutes d’eau de Ban Giôc", indique Hoàng Quang Trung, un touriste du Thai Nguyên.

En emboîtant le pas au général Hoàng Luc, les habitants locaux valorisent l’esprit patriotique, consolident la solidarité et renforcent la défense, souligne Hoàng Van Thông, président du Comité populaire de la commune de Dinh Phong.

“Avec fierté et reconnaissance envers les contributions du général Hoàng Luc pour la défense de l’intégrité territoriale, nous avons tout mis en œuvre pour garantir la sécurité de 7 km de ligne frontalière que notre commune partage avec la Chine. Nous avons aussi veillé à assurer la stabilité sociale sur place tout en développant l’économie locale”, déclare-t-il.

À travers les siècles, le temple Hoàng Luc est devenu un site culturel et historique incontournable. Il a fait l’objet de campagnes de restauration pour être préservé du mieux possible.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
GREAT, un programme australien en faveur des femmes minoritaires

Des montgolfières pour animer le Festival de Huê Le "Festival de montgolfières - Ancienne citadelle de Huê vue du ciel" attire depuis quatre ans nombre de touristes et locaux. Cette année à l’occasion de la Semaine du Festival de Huê 2022, elle durera jusqu’au 30 juin.