04/08/2017 23:48
Grâce aux nouvelles technologies de l’information et de la communication, le télétravail se développe partout dans le monde. À Hô Chi Minh-Ville, il n’y a pas de politiques d’appui au développement du télétravail, par contre, certaines entreprises permettent à leurs employés de travailler en dehors du bureau, à condition qu’ils soient efficaces et productifs.
>>Le télétravail séduirait 65% des Français travaillant dans un bureau

Travailler au café à Hô Chi Minh-Ville, une nouvelle tendance.
Photo : Quang Châu/CVN

Selon une étude réalisée par le cabinet Morar Consulting pour le compte de Polycom Inc dans douze pays du monde, 62% de la population active mondiale travaillent selon une approche flexible. De plus, une enquête menée par l’éditeur de gestion de projets collaboratifs Wrike en 2016 a précisé que plus de sept entreprises françaises sur dix autorisent leurs salariés à travailler à domicile. Au Royaume-Uni, 53% des entreprises permettent à leurs employés le travail à distance. Et le gouvernement japonais a récemment encouragé le télétravail afin de diminuer les embouteillages et la surcharge dans les transports en commun. Le 24 juillet est d’ailleurs considéré comme la journée du télétravail dans ce pays.

Et au Vietnam ?

Depuis 2013, Bosch Vietnam a permis à ses employés de travailler en dehors de l’entreprise. «Grâce à la progression des sciences et technologies, la gestion des travailleurs est simple. La plupart des employés sont contents et leur productivité a augmenté aussi», a déclaré Vo Quang Huê, directeur général du Groupe Bosch Vietnam.

Avec son regard de directeur d’entreprise, il a estimé que la qualité et la productivité du travail ne dépendent pas seulement des horaires de travail et du lieu de travail, mais aussi de l’aptitude et des responsabilités des employés.  Cependant, pour certains emplois, les travailleurs sont obligés d’être présents dans l’entreprise, par exemple, les ouvriers ou les ingénieurs.

En réalité, la bonne couverture du réseau Internet explique l’ouverture des entreprises au travail à distance. Les outils de travail en mode «cloud» permettent aux salariés de travailler en tous lieux. Cela vise des objectifs d’amélioration de la productivité, de réduction des temps de transport, de la qualité de vie des salariés.

«L’entreprise estime ses salariés à travers la qualité de leur travail et non des horaires. Chez Microsoft, les commerciaux ne se présentent pas au bureau plus de trois heures par jour. Ils doivent sortir chercher des partenaires», a partagé Vu Minh Tri, le président de Microsoft Vietnam.

Travailler plus librement est le nouveau crédo des employés.
Photo : Quang Châu/CVN

À Hô Chi Minh, plusieurs compagnies de communication ou rédactions de journaux voient leurs agents et reporters travailler en tous lieux, à condition qu’ils envoient leurs articles à la rédaction en temps et en heure.

Du travail efficace 

Selon l’étude menée par le cabinet Morar Consulting, au niveau mondial, la presque quasi-totalité des répondants (98%) estime qu’une approche du travail accessible en tous lieux est favorable à la productivité dans l’entreprise. Et ce dans la mesure où les employés peuvent travailler à l’endroit où ils sont les plus efficaces.

«Nous devons respecter 40 heures de travail par semaine. Je dois être présente à l’entreprise de 10h00 à 14h30, ensuite, je peux travailler chez moi. À la maison, je décore mon bureau comme bon me semble afin de me sentir bien et tranquille pour travailler», a partagé Trân Lê Bich Thao, employée en gestion des ressources humaines du groupe Bosch Vietnam.

Et d’ajouter : «C’est une politique favorable. Cela me permet de mieux harmoniser activités professionnelles et vie privée. En effet, j’ai du temps pour conduire et aller chercher mon fils à l’école». 

De plus, Nguyên Dinh Ngu, employé d’une entreprise singapourienne dans le domaine maritime (le témoin ne veut pas préciser la société pour laquelle il travaille), a précisé : «Je suis heureux d’être libéré dans le travail. De plus, le télétravail permet à l’entreprise de réduire ses coûts, la surface totale des bureaux et les employés contribuent davantage à l’intérêt de l’entreprise».

«Cependant, pour pouvoir travailler à distance, les salariés doivent avoir des capacités et des expériences professionnelles pour résoudre tout seul le travail. Il faut pour cela un sens aiguisé des responsabilités, c’est le plus important», a-t-il confirmé.   

À Hô Chi Minh-Ville, le télétravail est peut-être une bonne solution afin de limiter la circulation des véhicules individuels aux heures de pointe, même si, encore une fois, la ville n’a actuellement pas de politique particulière dans ce sens.

Dang Huong/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Ouverture de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine à Hanoï La deuxième édition de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine - l’endroit de rencontre des hommes et de la nature a été inaugurée le 21 novembre dans le Centre de la culture et des arts du Vietnam, à Hanoï.