21/06/2021 17:16
Le taux de pauvreté multidimensionnel du Vietnam a chuté de 9,9% en 2016 à 4,5% en 2020, selon les résultats d’une enquête sur le niveau de vie des populations en 2020, récemment annoncés par l’Office général des statistiques.
>>Réduire la pauvreté dans les zones peuplées des minorités ethniques
>>Plus de 6,4 millions de ménages pauvres ont accès aux prêts bancaires de politique sociale

Une personne est considérée comme pauvre si son revenu mensuel est de 1.500.000 dôngs.
Photo : VNA/CVN

L'indice sur le niveau de privation d'accès aux services sociaux de base a diminué entre 2016 et 2019 mais quelques autres ont augmenté en 2020 en raison de l’impact du COVID-19.

L’indice ayant connu la plus forte baisse a été l’assurance maladie, passant de 40,6% en 2016 à 19% en 2020. L’accès aux services médicaux et la fréquentation scolaire des enfants ont connu les niveaux de privation les plus bas.

Le gouvernement a publié l'arrêté N°07/2021/ND-CP sur les normes de pauvreté multidimensionnelle pour la période 2022-2025,  entré en vigueur le 15 mars 2021.

Pour la période 2022-2025, une personne est considérée comme pauvre si son revenu mensuel est de 1,5 million de dôngs (65 USD) et 2 millions de dôngs pour les zones rurales et urbaines, respectivement, et s'il/elle est privé d'accès à six services sociaux de base à savoir l'emploi, les soins de santé, l'éducation, le logement, l'eau potable et l'assainissement et l'information.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.