21/07/2016 11:48
Le Comité populaire de la province de Tiên Giang a organisé le 19 juillet une conférence visant à augmenter le nombre de personnes couvertes par l'assurance-santé et l'assurance social.
>>Vinh Phuc s'efforce d'augmenter le taux de couverture de l’assurance-santé
>>Assurance-santé : accélérer l’informatisation dans la consultation et le règlement
>>Cà Mau : un taux de couverture par l’assurance-santé de 75% en 2016
>>Le Vietnam vise un taux d’assurance santé de 90% en 2020


Tiên Giang compte actuellement environ 500.000 personnes n'ayant pas ​d'assurance-santé. Photo : Phuong Vy/VNA/CVN

Au 31 décembre 2016, la province de Tiên Giang devrait compter 1.317.600 personnes ayant souscrit une assurance-santé, soit 75 % de sa population.

Pour réaliser cet objectif, les autorités provinciales doivent renforcer la sensibilisation de la population au rôle et à l'importance de l'assurance-santé et de ses intérêts, promouvoir l'application de la loi sur l'assurance-santé au sein des entreprises. Le secteur de la santé de Tiên Giang continue d'améliorer la qualité des services de consultation et de traitement médicaux au niveau local.​

Tiên Giang compte actuellement environ 500.000 personnes n'ayant pas ​d'assurance-santé. Au premier semestre, ​​la couverture par l'assurance-santé ​était de 1,189 million de personnes. ​Près de 380 milliards de dongs ont été payés pour les consultations et traitements médicaux par le caisse local d'asssurance-santé, a annoncé le directeur du Service de la santé de Tiên Giang, Trân Thanh Thao.​

Tiên Giang figure parmi les 10 provinces dont le taux de couverture de l'assurance-santé est faible.
VNA/CVN​
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.