09/05/2021 11:00
L'e-sport ou le sport électronique désigne la pratique de jeux vidéo solitaire ou de groupe sur Internet de manière compétitive. Il a grandement évolué au Vietnam et s'est professionnalisé avec des tournois nationaux de plus en plus suivis.
>>Premier titre de champion du monde de sport électronique pour le Vietnam
>>COVID-19 : l'e-sport en ligne de mire
>>Le Vietnam accueille son premier tournoi majeur international d'e-sport

L’équipe 5 Ravens en compétition à la phase finale du tournoi professionnel VALORANT Champions Tour 2021 : Vietnam Stage 2 Challenge.
Photo : Phuong Nga/CVN

Il est 23h00. C’est l’heure de se coucher pour la plupart des personnes. Mais pour le gamer Nguyên Tiên Hoàng, plus connu sous le pseudonyme zHk, c’est le début de l’entraînement, jusqu’à 01h00 voire au-delà.

"Je fais ça cinq fois par semaine. Quand un tournoi approche, l’intensité de l’entraînement change. Je commence plutôt à 22h00, jusqu’à 02h00, et c’est tous les jours", confie-t-il.

Réceptionniste d’un petit hôtel à Hanoï le jour, gamer la nuit, Tiên Hoàng est attiré par l’aspect compétitif du sport.

C’est en 2012, avec l’achat de son ordinateur, qu’il découvre l’univers de l’e-sport en adhérant à un groupe de la capitale. Aujourd’hui, il est joueur semi-pro et capitaine de l’équipe 5 Ravens, vice-champion en titre du tournoi VALORANT Vietnam Semi-Pro SS2 2021 disputé en mars dernier à Hanoï.

Les sports électroniques en vogue

L'équipe 5 Ravens.
Photo : Tiên Hoàng/CVN

5 Ravens a réussi une belle performance en se qualifiant pour la phase finale du tournoi professionnel VALORANT Champions Tour 2021 : Vietnam Stage 2 Challenge, organisée pour la première fois du 20 au 25 avril à Hanoï. Bien que son équipe ait été éliminée par SBTC Esports, Tiên Hoàng a accepté l’échec et a promis de viser encore plus haut ces prochaines années.

"Il n’y a pas de réussite facile ni d’échecs définitifs. Je redoublerai d’effort pour l’édition 2022 de ce tournoi. Malgré leur jeune âge, les joueurs de VALORANT Champions Tour 2021 : Vietnam Stage 2 Challenge présentent un niveau très élevé. Je souhaite voir un jour plusieurs d’entre eux faire partie des meilleurs d’Asie", partage-t-il.

Selon Dô Viêt Hùng, secrétaire général de l’Association de l’e-sport récréative du Vietnam (VIRSEA), le secteur des sports électroniques au Vietnam a connu un vent de fraîcheur avec l’ouverture de tournois amateurs et professionnels de niveau national. Aujourd’hui, l’e-sport rayonne dans presque toutes les villes et provinces du pays et rencontre un succès grandissant auprès des jeunes. Son essor et la multiplication de tournois aux récompenses de plus en plus importantes ont amené à la création d’équipes semi-pro et même pro.

L'équipe CERBERUS a remporté le tournoi professionnel VALORANT Champions Tour 2021 : Vietnam Stage 2 Challenge.
Photo : Tiên Hoàng/CVN

Le déploiement de la 4G et 5G contribue à stimuler la croissance des sports électroniques mobiles. De plus en plus de personnes jouent aux jeux vidéo, regardent des live streaming et assistent en direct à des événements d’e-sport.

Les jeux les plus populaires incluent League of Legends, Dota 2 et Counter strike Global offensive. Au Vietnam, FIFA Online, World of Tanks, Crossfire et League of Legends : wild rift jouissent également d’une grande popularité.

"L’e-sport est une activité très en vogue auprès des 15-30 ans. Cependant, il faut distinguer l’e-sport et les jeux vidéo. Leur concept est encore assez déroutant, en particulier chez les jeunes", remarque Dô Viêt Hùng. Chaque jour, des centaines de nouveaux jeux vidéo apparaissent sur les plates-formes informatiques ou sur des applications pour smartphone. C’est faux de dire que tous les jeux vidéo sont une épreuve de l’e-sport. Cependant, toutes les épreuves l’e-sport sont des jeux vidéo. Car les sports électroniques désignent la pratique compétitive, seul ou en équipe, de jeux vidéo à un niveau nécessitant un entraînement régulier.

Une discipline sportive à part entière

Ces dernières années, le sport électronique a grandement évolué dans le monde.
Photo : CTV/CVN

S’ils ne sont pas un sport au sens physique, les sports électriques peuvent être qualifiés de sport cérébral au même titre que les échecs et le bridge. Les joueurs doivent avoir une concentration maximale de chaque instant, ainsi que de bons réflexes et une capacité d’analyse rapide pour réagir aux attaques adverses. S’ils veulent performer dans l’e-sport, un entraînement est nécessaire afin de connaître chaque stratégie et pouvoir prévenir le moindre coup de son opposant. De ces points de vue, les sports électroniques méritent leur place dans la liste des activités sportives.

L’un des plus grands obstacles auxquels sont confrontés les joueurs vietnamiens est à domicile, leurs proches ne considérant pas toujours l’e-sport comme une discipline sportive à part entière.

C’est le cas de l’animateur Doàn Manh An de la chaîne Vietnam Esport TV, qui a consacré beaucoup de temps pour convaincre ses parents de le laisser jouer à sa guise. Manh An se souvient comme si c’était hier d’avoir été traîné, adolescent, hors des cybercafés et réprimandé pour avoir passé trop de temps sur les jeux vidéo.

Même maintenant, en tant que jeune professionnel travaillant dans le secteur de l’e-sport, il n’a pas complètement dissous le scepticisme de ses parents.

L’e-sport est aujourd’hui un marché en pleine croissance qui suscite l’intérêt de nombreux investisseurs privés, sociétés de capital-investissement, médias, marques, téléspectateurs et plus encore.

"Dans l’optique d’accélérer le développement de l’e-sport et de dénicher de nouvelles pépites pour la sélection nationale, le Championnat national et le tournoi d’e-sport pour les étudiants seront organisés annuellement, à partir de cette année", dévoile Dô Viêt Hùng. Ces deux événements devraient présenter dix catégories, avec des joueurs exceptionnels qui représenteront le pays lors de grands événements régionaux et internationaux.

"La VIRESA donnera la priorité aux objectifs des 31es Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games 31) prévus fin de cette année au Vietnam", souligne-t-il, avant de rappeler que les SEA Games 30, organisés en 2019 aux Philippine, ont vu l’introduction pour la première fois de l’e-sport dans le calendrier des compétitions officielles, avec des tournois de NBA 2K, Tekken 7, Hearthstone et Dota 2. La sélection nationale du Vietnam y avait remporté trois médailles de bronze.
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Le temple Xa Tac, un lieu sacré à Quang Ninh Situé sur les rives de la rivière Ka Long, ville de Mong Cai, province septentrionale de Quang Ninh, le temple Xa Tac est un site attirant de plus en plus de pèlerins.