04/02/2018 16:37
>>Soudan du Sud : 700 000 personnes ont fui la famine et les conflits en 2017

Le Soudan du Sud a rappelé son ambassadeur en poste aux États-Unis, a déclaré samedi 3 février le porte-parole de la présidence Ateny Wek Ateny. M. Ateny a déclaré que M. Garang Diing Akuong avait été rappelé pour d'autres consultations mais n'est pas entré dans les détails. Le diplomate sud-soudanais a été envoyé à Washington en mai 2015. "Il est très fréquent qu'un pays rappelle son ambassadeur pour des consultations. Il n'est pas sûr que cela soit lié à l'embargo sur les armes", a déclaré M. Ateny. Vendredi 2 février, l'administration Trump a annoncé l'embargo sur les armes à destination du Soudan du Sud et a exhorté le Conseil de sécurité de l'ONU à interdire à l'ensemble de la communauté internationale de livrer des armes à la plus jeune nation du monde. Les États-Unis ont également appelé l'Union africaine (UA) et le bloc régional de l'Afrique de l'Est, l'Autorité Intergouvernementale pour le développement (IGAD), à envisager des sanctions contre ceux qui sapent le processus de paix. Le Soudan du Sud est impliqué dans un conflit qui dure depuis quatre ans, qui a des effets catastrophiques sur ses populations et qui est à l'origine de l'une des plus graves crises de réfugiés du monde. Un accord de paix a été signé en août 2015, mais la reprise des combats l'a fait voler en éclats.
 

APS/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Lâm Dông crée une percée dans son agritourisme Ces dernières années, l’agrotourisme a pris son envol dans la province de Lâm Dông, au Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre). Un type de tourisme lié étroitement à l’agriculture high-tech.