06/09/2019 23:12
>>Le chef de l'ONU salue les pays africains pour leur règlement pacifique des conflits
>>Le Soudan prêt à reprendre les négociations avec l'opposition et les groupes armés

Le président du Soudan du Sud, Salva Kiir, a promis jeudi 5 septembre de former le gouvernement d'union de transition tant attendu dans un contexte d'importantes questions encore non résolues avec le principal parti d'opposition, le Mouvement/Armée populaire de libération du Soudan en opposition (SPLM/A-IO). Les parties belligérantes ne disposent que de trois mois de la période de pré-transition prolongée de six mois qui avait été convenue auparavant pour régler des questions telles que le cantonnement des forces, la démarcation des frontières tribales et la détermination du nombre d'États. "Nous formerons le gouvernement d'union dans trois mois. Nous amènerons tout le monde dans ce gouvernement qui durera trois ans, puis nous laisserons tout (les élections) au peuple", a déclaré M. Kiir lors des célébrations marquant le 64e anniversaire des vétérans de l'armée au quartier général militaire à Juba. Il a suggéré à ses rivaux de se préparer pour les élections à la fin de la période de transition de 2023 afin d'instaurer une démocratie populaire plutôt que de recourir à la rébellion armée.


Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune