01/03/2019 00:29
Le deuxième Sommet entre les États-Unis et la République populaire démocratique de Corée (RPDC) à Hanoï a parvenu à un progrès significatif, a estimé le Bureau du président de la République de Corée, la Maison Bleue.
>>Sommet États-Unis - RPDC: les médias japonais apprécient le rôle du Vietnam
>>Sommet États-Unis - RPDC: les médias japonais apprécient le rôle du Vietnam

Le président américain Donald Trump (droite) et le président de la RPDC, Kim Jong Un, le 28 février à Hanoï. Photo: AFP/VNA/CVN

Dans une déclaration publiée après la clôture du deuxième Sommet États-Unis - RPDC, jeudi 28 février à Hanoï, la Maison Bleue a déclaré qu’il était regrettable que le président Donald Trump et le président nord-coréen Kim Jong Un n'aient pas trouvé un accord global lors de leur sommet. "Mais il semble clair que beaucoup de progrès importants ont été réalisés, davantage qu'à aucun autre moment dans le passé".

Le fait que le président américain a exprimé sa volonté de poursuivre le dialogue apportera de belles perspectives à une autre rencontre, a indiqué la déclaration.

Lors d’une conférence de presse tenue l'après-midi du 28 février à l'issue du deuxième Sommet États-Unis - RPDC, le président américain a déclaré que sa rencontre avec le leader nord-coréen Kim Jong Un n'avait abouti à aucun accord car il n'était pas disposé à lever les sanctions contre la RPDC, mais a assuré que Pyongyang ne reprendrait pas ses essais nucléaires et était disposé à procéder à une dénucléarisation. Le président américain Donald Trump a également déclaré qu'il avait "un temps utile" avec le président de la RPDC, Kim Jong Un, et les deux parties tenaient une réunion "très agréable et constructive".

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le delta du Mékong laboure le sillon de l’agrotourisme Depuis quelques années, de nouvelles formes de tourisme qui mettent un accent particulier sur le vécu authentique de la nature et de la culture s’implantent à leur rythme dans le delta du Mékong, grenier de riz du Vietnam. Les offres se sont multipliées autour du thème de l’agriculture mais cette dynamique est loin d’atteindre sa maturité.