11/05/2018 08:49
Le 12 juin à Singapour, Donald Trump et Kim Jong Un vont se rencontrer lors d'un sommet historique pour discuter d'un enjeu crucial, la "dénucléarisation" de la République démocratique populaire de Corée après des mois d'escalade et de tensions.

>>Maison Blanche: la rencontre Kim-Moon est "historique"
>>La Finlande accueillera une rencontre "non officielle" entre des États-Unis et de la RPDC
>>Échanges diplomatiques pour concrétiser le sommet Trump - Kim
 

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un (gauche) et le président américain Donald Trump. Photo: AFP/VNA/CVN


Le président des États-Unis, qui entretenait le suspense sur la date et le lieu de ce tête-à-tête avec le numéro un nord-coréen, en a fait l'annonce jeudi 10 mai quelques heures après avoir accueilli, près de Washington, trois prisonniers américains tout juste libérés par Pyongyang.

"La rencontre très attendue entre Kim Jong Un et moi aura lieu à Singapour dimanche 12 juin. Nous allons tous deux essayer d'en faire un moment très important pour la paix dans le monde!", a-t-il écrit sur Twitter.

Son secrétaire d'État Mike Pompeo, qui vient de se rendre dans la capitale nord-coréenne pour préparer le sommet, n'a pas exclu qu'il dure plus d'un jour.

Les ex-présidents Jimmy Carter et Bill Clinton ont aussi fait le déplacement à Pyongyang.

Après s'être montré tenté par un sommet à la frontière entre les deux Corées, où Kim Jong Un s'est réuni fin avril avec le président sud-coréen Moon Jae-in pour une autre rencontre riche en images fortes, Donald Trump avait exclu mercredi 9 mai cette piste. Singapour était alors devenue l'option la plus probable.

Il fallait "trouver un endroit neutre où Donald Trump et Kim Jong Un puissent se sentir tous deux en sécurité tout en fournissant le cadre spectaculaire dont ils ont besoin pour ce sommet historique", a souligné Jean Lee, experte du think tank Wilson Center, sur Twitter. Il fallait aussi que ce soit "assez proche" de Pyongyang "pour que Kim
Jong Un puisse s'y rendre dans son petit avion".

C'est donc cette cité-État neutre et ultramoderne d'Asie du Sud-Est qui a été choisie pour mettre en scène leur rencontre emblématique de l'extraordinaire détente en cours après des mois d'escalade ponctuée d'échanges musclés et d'invectives personnelles.

 

Localisation de Singapour où se tiendra un sommmt historique le 12 juin entre le président des États-Unis Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un.
Photo: AFP/VNA/CVN

L'"excellent" Kim Jong Un

"Je pense que cela sera couronné de succès", a une nouvelle fois lancé un Donald Trump résolument optimiste en accueillant les ex-prisonniers en pleine nuit à leur descente d'avion. Il a tenu à "remercier" Kim Jong Un, "qui a vraiment été excellent" avec eux.

Le dirigeant nord-coréen a lui qualifié le sommet de chance "historique" pour construire un "bel avenir".

La préparation de cette rencontre donne lieu à un tourbillon diplomatique. Mike Pompeo a ainsi rencontré à deux reprises en un mois Kim Jong Un -- la première, en secret, en tant que directeur de la CIA. Et le dirigeant nord-coréen s'est rendu deux fois en Chine en six semaines pour parler au président Xi Jinping.

Désormais, les diplomates américains et nord-coréens s'affairent pour définir l'ordre du jour de la rencontre. Une tâche à haut risque.

 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Coup de lifting pour le palais des glaces du parc Thông Nhât

Plus de 38.600 visiteurs au mémoire du Président Hô Chi Minh À l’occasion du 128e anniversaire de la naissance du Président Hô Chi Minh (19/05/1890-19/05/2018), plus de 38.600 touristes ont visité entre le 17 et le 19 mai le site de Kim Liên, lieu de naissance de l'Oncle Hô dans le district de Nam Dàn, province de Nghê An (Centre).