26/08/2018 15:36
Le sénateur John McCain, candidat à la Maison Blanche et figure non-conformiste de la politique américaine, est mort samedi à l'âge de 81 ans, des suites d'un cancer du cerveau.
>>Le sénateur John McCain arrête le traitement de son cancer du cerveau
>>Trump conciliant avec Poutine à Helsinki, tollé à Washington

Photo d'archive du sénateur américain John McCain après une réunion à huis-clos au sujet de la Syrie au Capitol à Washington, le 3 septembre 2013.
Photo: AFP/VNA/CVN

Le bureau du sénateur républicain a annoncé samedi soir 25 août qu'il était décédé dans l'après-midi, entouré de son épouse, Cindy, et de sa famille.

"À sa mort, il avait servi fidèlement les États-Unis d'Amérique pendant soixante ans", a déclaré le bureau dans un communiqué.

John McCain était soigné depuis juillet 2017 pour un glioblastome, une forme de cancer très agressive avec un très faible taux de survie. Sa famille avait annoncé vendredi qu'il avait décidé de cesser tout traitement, face à l'avancée inexorable de la maladie. Il est mort le lendemain.

Immédiatement, les réactions ont afflué pour saluer la mémoire de ce monument républicain, qui s'est fâché avec beaucoup de monde y compris au sein de sa famille politique, mais dont le dévouement patriotique était reconnu par tous.

"John et moi venions de générations différentes, avions des origines complètement différentes, et nous nous sommes affrontés au plus haut niveau de la politique", a déclaré l'ancien président démocrate Barack Obama, qui l'a battu à l'élection présidentielle de 2008. "Mais nous partagions, malgré nos différences, une fidélité à quelque chose de plus élevé, les idéaux pour lesquels des générations entières d'Américains et d'immigrés se sont battus et se sont sacrifiés".

Le chef de l'opposition démocrate du Sénat, Chuck Schumer, a proposé de renommer le bâtiment du Sénat où John McCain avait ses bureaux à son nom.

Quant au président Donald Trump, qui était en conflit larvé avec le sénateur républicain, il a tweeté un court message de condoléances, sans un mot sur la carrière et la vie de l'homme: "Mes condoléances et mon respect le plus sincère pour la famille du sénateur John McCain. Nos coeurs et nos prières sont avec vous !", a écrit M. Trump.

À l'inverse, la plupart des élus et anciens élus américains ont publié un communiqué dans les minutes suivant l'annonce du décès, l'ancien président George W. Bush saluant par exemple un "homme de profonde conviction et un patriote au plus haut degré".
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.