13/02/2020 16:17

Grâce au soutien de huit républicains, le Sénat américain a lancé mercredi 12 février le débat sur une résolution pour limiter le pouvoir de Donald Trump de lancer des opérations militaires contre l'Iran, ouvrant la voie à un vote embarrassant pour le président américain, attendu jeudi 13 février. Même si Donald Trump y mettra, à terme, son veto, l'adoption attendue de la résolution à la Chambre haute sera perçue comme un camouflet pour le président américain car elle est contrôlée par son Parti républicain (53 sièges sur 100). Les démocrates s'étaient vivement inquiétés du pic de tensions survenu après la frappe américaine qui a tué un puissant général iranien, Qassem Soleimani, le 3 janvier, suivie de frappes de missiles iraniens sur des bases utilisées par l'armée américaine en Irak. Le sénateur démocrate auteur de la résolution, Tim Kaine, avait indiqué dès la mi-janvier disposer d'assez de voix pour qu'elle soit approuvée, mais les activités du Sénat avaient été suspendues pendant les plus de deux semaines du procès en destitution de Donald Trump.
 

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

Hanoï voit ses revenus du tourisme augmenter malgré le COVID-19 Bien que le tourisme au premier mois de l’année ait connu des fluctuations considérables en raison des effets des intempéries et de l’épidémie de coronavirus, les revenus du secteur à Hanoï demeurent positives.