22/11/2019 22:40
Le Sénat américain a adopté jeudi 21 novembre un projet de loi budgétaire à court terme visant à financer le gouvernement fédéral jusqu'au 20 décembre, évitant ainsi un éventuel blocage du gouvernement avant cette date.
>>Trump prêt à signer la loi sur le financement du gouvernement et à déclarer l'état d'urgence nationale
>>Trump, le mur et le budget: négociations dans l'impasse

Le Sénat américain.
Photo : AFP/VNA/CVN

Ce projet de loi, qui a déjà été adopté par la Chambre des représentants un peu plus tôt cette semaine, sera maintenant envoyé au président Donald Trump pour signature. Le Sénat a adopté le projet de loi par 74 voix contre 20.

Début août, le Congrès américain a adopté un projet de loi visant à augmenter le budget fédéral et à relever le plafond de la dette pour les deux prochaines années. Ce projet de loi, qui a ensuite été signé par M. Trump, porte le plafond des dépenses discrétionnaires à 1.370 milliards d'USD pour 2020, et à 1 375 milliards d'USD pour 2021. Il augmente notamment le budget de défense, comme le demandaient les Républicains, de même qu'un certain nombre de dépenses intérieures, dont le financement de l'assurance maladie des anciens combattants, comme le voulaient les Démocrates.

Le Congrès américain n'a cependant pas réussi à finaliser le processus d'allocation des crédits gouvernementaux avant l'expiration de l'exercice financier le 30 septembre. Il s'est en conséquence contenté de promulguer au mois de septembre une résolution provisoire pour maintenir le gouvernement ouvert jusqu'au 21 novembre - ce qui signifie que le financement du gouvernement américain expirera en théorie jeudi à minuit.

Depuis, le Congrès était supposé adopter une résolution budgétaire définissant les principes fiscaux et les niveaux de crédits pour le prochain exercice, mais les législateurs n'y sont toujours pas parvenus, a indiqué le Comité pour un budget fédéral responsable, un groupe de veille non partisan. Le Congrès doit en principe adopter douze projets de loi budgétaires par an pour financer les agences gouvernementales.

Les législateurs sont notamment en désaccord sur les 5 milliards d'USD demandés par le président américain pour la construction d'un mur à la frontière entre les États-Unis et le Mexique. Ce problème épineux avait déjà conduit le gouvernement à fermer pendant 35 jours à la fin de l'année dernière.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Des mesures visant à revitaliser le tourisme vietnamien Des experts se sont réunis lors de la session plénière du Sommet du tourisme du Vietnam 2019 qui s'est tenu à Hanoï le 9 décembre pour discuter des mesures visant à aider le tourisme vietnamien à s'envoler dans l'avenir.