23/07/2020 11:14
De plus en plus de villageois de Xuân Son, dans la province de Phu Tho (Nord), adaptent leur maison à l’accueil des touristes et saisissent cette opportunité unique d’améliorer leurs revenus.
>>La province de Phu Tho valorise ses spécialités agricoles
>>La sauce soja traditionnelle de Duc My est délicieuse grâce au vent d'est

Triêu Thi Lâm vérifie que tout est prêt pour l’accueil des touristes dans son homestay.

Les modèles de villégiature chez l'habitant associés à l'écotourisme et au tourisme agricole aident à réduire la pauvreté et encouragent le développement économique de la commune de Xuân Son.

Situé en plein cœur du parc national de Xuân Son, la commune séduit les touristes grâce aux paysages naturels environnants et aux milliers d'hectares de forêts abritant grottes et cascades. Dans cet écrin de nature, les visiteurs découvrent la culture traditionnelle unique des groupes ethniques Muong et Dao.

Le village est parsemé de nhà sàn. Dans ces maisons sur pilotis typiques de l’architecture des habitants locaux, les voyageurs rencontreront leur famille d'accueil de quelques soirs.

En immersion dans la vie quotidienne familiale, le touriste devient ethnologue et découvre la façon de travailler, de cuisiner et toutes les particularités culturelles des membres de l’ethnie chez lesquelles il séjourne. Les rizières en terrasse, le climat frais, la flore et la faune de cette immense forêt primaire agrémentent à la perfection l’image poétique de la campagne du Nord Vietnam.

Un véritable succès

Selon Ta Ngoc Yên, président du Comité populaire du district de Tân Son, ces dernières années, de plus en plus de touristes se rendent à Xuân Son. Pendant la haute saison comme à tout moment de l’année, l'hébergement chez l'habitant est une option de choix pour les voyageurs qui souhaitent découvrir la vie des ethnies.

Surfant sur la vague du tourisme communautaire, de nombreux foyers ont construit ou rénové leur habitation pour s’adapter aux besoins du public.

Actuellement, dix foyers de la commune se sont lancés dans le homestay. En moyenne, chaque famille tire des ces activités un revenu mensuel de 8 à 12 millions de dôngs, allant même jusqu’à 20 ou 30 millions de dôngs en saison haute.

La famille de Mme Triêu Thi Lâm est l’une des premières à s’être lancée dans le séjour chez l’habitant à Xuân Son. "La bâtisse comporte seize chambres avec salle de bain et deux grands dortoirs. En plus des services d’hébergement, nous servons les repas. La maison fait aussi office de restaurant pour les clients extérieurs. Ces activités nous rapportent un revenu important" déclare Triêu Thi Lâm.

Ta Ngoc Yên confirme que le développement de l'écotourisme est la direction à suivre pour l’édification de la nouvelle ruralité dans le district Tân Son, dans lequel se situe Xuân Son.

Dans cet élan et selon le plan de la période de 2020-2025, le district continue de  restaurer et d’améliorer le réseau routier à travers le parc national de Xuân Son afin de connecter les villages au centre de la commune et favoriser les déplacements des touristes.

Texte et photo : Mai Mân - PT/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.