10/09/2021 21:53
La 4e vague de contaminations apparue au printemps 2021 a sévèrement douché les espoirs de reprise des activités touristiques au Vietnam. À l’heure actuelle, il est toujours impossible de dire quand les voyageurs nationaux et internationaux pourront recommencer à circuler dans le pays en toute sécurité.
>>Le tourisme vietnamien doit franchir le cap du numérique
>>Les jeux vidéo, industrie reine du "grand confinement"

Lê Hoàng, en train d’instruire la confection du café aux clients, lors d’un circuit organisé sur une plateforme virtuelle. Photo : ND/CVN
Des circuits en ligne

Dans ce contexte morose pour le secteur, certaines personnes essaient d’innover. C’est le cas par exemple de Lê Hoàng qui travaillait au sein d’une agence de voyage internationale. Mis au chômage rapidement après la fermeture des frontières du pays, il ne s’est pas découragé pour autant et a profité de son temps libre pour s’informer sur les nouvelles tendances touristiques liées aux innovations technologiques.

C’est comme cela qu’il a ouvert une page sur le site web Airbnb pour proposer des "circuits en ligne". Muni de son téléphone et d’un micro, Lê Hoàng a commencé à créer un circuit pour faire découvrir aux internautes la confection du café vietnamien. Ses circuits, d’une durée d’environ une heure, sont aujourd’hui très bien notés sur sa page Airbnb, ses clients appréciant notamment toutes les explications de leur guide sur la culture entourant la production du café vietnamien.

"Si l’on ne peut pas faire venir les touristes au Vietnam, autant que le pays vienne à eux !", lance comme un slogan, Lê Hoàng. Outre le circuit de présentation du café vietnamien, il propose aussi une découverte le Vieux quartier à Hanoï et de l’histoire de la capitale vietnamienne. Prochainement, notre guide 2.0 mettra à disposition des internautes un circuit dédié aux contes vietnamiens.

Et ces produits touristiques virtuels fonctionnent très bien : chaque circuit accueille entre 10 et 50 personnes et ce sont déjà des milliers de curieux qui ont pu suivre Lê Hoàng dans ses déambulations hanoiennes.

Un produit d’avenir ?

Des agences touristiques essayent également d’innover dans cette période difficile. C’est le cas de Ginatours, qui a ouvert un programme virtuel à propos de la résistance du Vietnam contre les envahisseurs étrangers pour célébrer les 45 ans (2020) de la réunification. C’est ainsi que les internautes peuvent s’inscrire pour visiter à distance plusieurs sites très connus du Vietnam comme le musée Hô Chi Minh, les tunnels de Cu Chi ou le musée de la guerre d’Hô Chi Minh-Ville. Pour ce dernier, le guide est accompagné d’un chercheur vietnamien, spécialiste de la période.

Contrairement à un Vlog qui peut être visionné sur Youtube, les "circuits virtuels" permettent l’interaction entre le client et le guide ou le chercheur invité, comme dans un circuit normal.

Les "circuits virtuels" sont certes un choix par défaut qui ne pourra satisfaire la très grande majorité des touristes impatients de pouvoir revenir dans le pays. Mais cette innovation technologique pourrait aussi permettre aux personnes âgées et handicapées, et toutes celles ayant des restrictions en termes de mobilité, de pouvoir bénéficier d’une expérience unique depuis chez eux.

Trang Anh - Mai Quynh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Le passage au numérique vital pour le développement du tourisme La technologie a aidé les personnes qui aiment voyager à satisfaire leur désir d’explorer le monde en restant à la maison pour éviter la propagation du COVID-19.