22/01/2018 23:59
2017 est considérée comme une année marquante pour l'économie nationale. L'inflation a été contrôlée, la croissance économique a atteint à 6,7%. Il s'agit du plus haut taux de croissance de la période 2011-2017. La contribution du secteur privé a été non négligeable.
>>Croissance, durabilité et inclusion, piliers de l’économie
>>Vers une croissance durable en 2018

En 2017, la croissance économique du Vietnam a atteint 6,7%.
Photo : Thu Hà/CVN

Selon les données du Département général des statistiques, la hausse de l'économie en 2017 confirme l'efficacité de l’action menée par le gouvernement. Le revenu par habitant a atteint 2.385 dollars (ce qui équivaut à 53.5 millions de dôngs), soit une hausse de 170 dollars par rapport à l'année 2016.

Particulièrement, le secteur privé prend une part de part de plus en plus importante dans le développement de l'économie, a souligné l'expert Trân Hoàng Ngân, un membre du groupe des conseillers économiques du Premier ministre. Ces dernières années, le secteur privé a contribué à 40% du PIB (Produit intérieur brut) national.

Difficultés existantes

Bien que l'économie privée joue un rôle clé dans l'économie, la capacité concurrentielle de certaines marques vietnamiennes dans ce domaine reste encore faible. Le développement du secteur privé est essentiellement axé sur l'exportation. Par conséquent, il est nécessaire de créer une inertie entre les trois piliers de l’économie nationale que sont le secteur public, le secteur privé et les entreprises issues des IDE (investissements directs étrangers) pour accélérer la croissance de l'économie et raccourcir l'écart avec les autres pays de la région.

Il faut par ailleurs mettre en place les politiques pour soutenir les entreprises, favoriser l’émergence des start-ups.

Pour investir dans une chaîne de production moderne répondant aux besoins du marché, les entreprises ont besoin de capitaux. Photo : Trân Viêt/VNA/CVN

Selon Nguyên Hông Câu, le directeur de la sarl de construction d’ouvrages électriques Da Phuc, à Soc Son, Hanoï, une des principales barrières des entreprises privées est le taux d'intérêt très élevé des banques pour emprunter (environ 8% par an).

Pour investir dans une chaîne de production moderne répondant aux besoins du marché, les entreprises ont besoin de capitaux. Mais avec le taux d'intérêt très élevé, les profits ne sont pas suffisants pour rembourser leurs emprunts. Ainsi, il est nécessaire que  le gouvernement et la Banque d'État du Vietnam prennent des mesures pour faciliter l’emprunt aux entreprises…

En évaluant sur l'économie nationale en 2018, les experts ont constaté que le gouvernement a affiché sa détermination et sa confiance dans l’économie privée. Celui-ci est parvenu à remplir les objectifs fixés en 2017. "Le développement de l'économie vietnamienne en 2017  résulte des efforts de tous les secteurs, et de toutes les localités. Avec les bons résultats obtenus lors des deux dernières années, nous sommes parfaitement capables de remplir les objectifs économiques de l'année 2018", a souligné Trân Hoàng Ngân.

Thu Hà Ngô/CVN
 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.