10/12/2019 12:10
Selon un récent rapport du ministère de l’Industrie et du Commerce, de janvier à novembre, les exportations nationales de chaussures de toutes catégories ont atteint 16,5 milliards de dollars, +12,5% sur un an.
>>Rechercher des solutions pour promouvoir le développement des industries clés
>>Le chiffre d'affaires à l'exportation de Hanoï augmente de 18,4% en onze premiers mois
>>Chaussures et sacs : l’objectif annuel de 21,5 milliards d'USD d’exportation

Sur l’ensemble de cette année, l’objectif d’exporter pour 21,5 milliards de dollars de chaussures et produits de la maroquinerie s'avère réalisable.
                                                                                    Photo :Trân Viêt/VNA/CVN

Le Vietnam exporte ses chaussures vers plus de 100 pays et territoires. L’UE, les États-Unis, la Chine, le Japon, et la République de Corée demeurent les débouchés les plus importants.

Les opportunités d’élargissement des débouchés et d’augmentation des parts de marché dans divers pays et territoires sont immenses, a estimé ce rapport.

Ces 11 derniers mois, le nombre de nouvelles commandes de la plupart des entreprises du secteur a connu une croissance de 5-10% par rapport à la même période de l’an dernier. De plus, le coût des matières premières est demeuré stable.

Actuellement, le retrait américain des politiques prioritaires appliquées sur les chaussures d’origine chinoise et indienne favorise l'accès des produits vietnamiens sur le marché américain. En particulier, les accords de libre-échange auxquels Vietnam est partie ont ouvert de nouvelles opportunités à ce secteur national, notamment en termes d'exportation et d’attraction des fonds d’investissement.

Sur l’ensemble de cette année, l’objectif d’exporter pour 21,5 milliards de dollars de chaussures et produits de la maroquinerie s'avère réalisable.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Têt : branle-bas de combat au village de fleurs de Sa Déc À l’approche du Têt traditionnel, le village des fleurs de Sa Déc, province de Dông Thap (Sud), entre dans une période très affairée. Les quelque 2.000 foyers producteurs mettent les bouchées doubles pour répondre aux nombreuses commandes.