01/12/2020 15:41
En 2020, à cause de la pandémie mondiale de COVID-19, le secteur du tourisme vietnamien devrait essuyer des pertes à hauteur de 23 milliards d’USD, dont 16 milliards provenant directement de la chute des recettes des touristes étrangers.
>>Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois
>>Conférence nationale du tourisme à Quang Nam

Une plage à Mui Né, province de Binh Thuân (Centre).
Photo : Hông Hiêu/VNA/CVN

Depuis le début de 2020, le tourisme est l'un des secteurs économiques du Vietnam les plus touchés par le COVID-19. À ce jour, environ 95% des tour-opérateurs internationaux ont cessé leurs activités vers Vietnam.

Le taux d'occupation de la plupart des hôtels dans les grandes villes et les zones touristiques se situe aux alentours de seulement 10 à 15%. Beaucoup d’établissements ont dû fermer leurs portes ou ont réduit drastiquement le personnel.

Le transport aérien international est également durement touché par le virus. La pandémie actuelle a des impacts profonds et a provoqué un changement de stratégie et une restructuration de l'industrie aérienne.

Au niveau du marché intérieur, on observe un énorme déséquilibre du secteur, particulièrement visible lors de la haute saison ou durant les jours fériés. Alors que les sites touristiques de nombreuses localités du Vietnam sont déserts, les villes de Nha Trang, de Dà Nang, de Quang Ninh et l’Ile de Phu Quôc sont toujours surabondées. Cette situation entraîne de nombreuses difficultés pour les autorités et crée une forte pression sur les infrastructures touristiques, l'environnement et la qualité des services.

Relancer le secteur du tourisme

Selon le directeur général de l'Administration nationale du tourisme du Vietnam (ANTV), Nguyên Trung Khanh, dans un contexte d’une pandémie de coronavirus encore incontrôlée dans le monde, le tourisme intérieur joue le rôle clé de maintien de la stabilité de l'industrie touristique du Vietnam. Par conséquent, les parties prenantes ne doivent hésiter à revoir leur organisation et envisager une restructuration pour bien se préparer au développement durable du tourisme dans cette nouvelle situation.

Les campagnes de communication et de promotion du tourisme du Vietnam seront organisées pour relancer le secteur pour la période d’après-COVID-19.

D’après Hà Van Siêu, directeur général adjoint de l’ANTV, dans un avenir proche, cette organisation renforcera la transformation numérique pour relancer le marché touristique. L’ANTV édifie ainsi une base de données touristique en coopération avec les grandes entreprises technologiques du monde, y compris Google, des agences de voyages en ligne et des grandes sociétés logistiques mondiales.

Parallèlement, le secteur touristique verra certainement l’apparition de nouveaux produits intelligents issus de l'application des technologies numériques telles que l'intelligence artificielle (IA), les méga données (Big data), l’Internet des objets (IoT)..., a-t-il ajouté.

Selon les prévisions de l'Organisation mondiale du tourisme, en 2020, le nombre de voyageurs internationaux pourrait accuser une baisse de 850 millions à 1,1 milliard, l’industrie du tourisme subir par une perte de 910 milliards à 1,2 billion d’USD de recettes et de 100 à 120 millions d'emplois directs dans le tourisme sont directement menacés.

Nguyên Tùng/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

La plus haute statue de Bouddha d'Asie du Sud-Est à Binh Phuoc Une gigantesque statue de Bouddha Gautama, qui fait 73 m de hauteur et a nécessité quatre ans de construction, a été inaugurée le 20 janvier à la pagode Phât Quôc Van Thành dans la province méridionale de Binh Phuoc.