10/11/2019 20:47
Ces dernières années, le secteur de l’agroalimentaire et des boissons aura connu une croissance rapide, tant en quantité qu’en qualité. Ce secteur plein de potentiels attire un grand nombre d’investisseurs étrangers.
>>L’agroalimentaire et l’emballage en hausse annuelle de 20%
>>Le marché agro-alimentaire attire les investisseurs 

Le secteur de l’agroalimentaire et des boissons devrait connaître une croissance annuelle de 10,9% jusqu’en 2020.
Photo : Petrotimes/CVN

Le Vietnam est un grand producteur agricole, ce qui est bien évidemment un atout  lorsqu’il s’agit d’aliments et de boissons. Avec plus de 96 millions d’habitants dont plus de la moitié ont moins de 30 ans, le pays est considéré comme l’un des marchés les plus prometteurs de la région.

Selon le ministère de l’Industrie et du Commerce, l’agroalimentaire et les boissons représentent jusqu’à 15% du PIB national.

La demande en produits alimentaires et en boissons ne cesse d’augmenter et de se diversifier dans les grandes agglomérations urbaines, notamment en ce qui concerne les produits bio. La croissance de la restauration rapide apporte par ailleurs de réelles opportunités au secteur, de même que la multiplication des supérettes.  

Selon les prévisions, le secteur de l’agroalimentaire et des boissons devrait connaître une croissance annuelle de 10,9% jusqu’en 2020 grâce à l’amélioration du revenu par habitant et la tendance bio.

L’arrivée des entreprises étrangères dans ce secteur permet de proposer des produits plus diversifiés. Mais elle représente aussi un défi de taille pour les entreprises domestiques qui se doivent d’améliorer la qualité de leurs produits. Aussi les entreprises vietnamiennes n’ont-elles d’autre choix que de participer à la chaîne d’approvisionnement, avec les agriculteurs, pour pouvoir proposer des produits de qualité.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Agrotourisme en plein essor à Dà Lat Quelque 6,2 millions de touristes ont visité Dà Lat, dans les hauts plateaux du Centre, au cours des 11 derniers mois dont 500.000 en novembre.