05/04/2019 17:59
Le secteur agricole a connu une croissance de 2,68% au premier trimestre, a annoncé le vice-ministre permanent de l’Agriculture et du Développement rural, Hà Công Tuân.
>>Agriculture: pour des produits à forte valeur ajoutée
>>Le Vietnam, une nouvelle puissance agricole

Des sacs de riz pour exportation.
Photo : VNA/CVN

Lors de la conférence de presse périodique du premier trimestre, organisée vendredi 5 avril à Hanoï, Hà Công Tuân a indiqué que cette croissance était inférieure au niveau connu pendant la même période de l’année dernière. En effet, en 2018, au premier trimestre, le secteur agricole a progressé de 4,05%, un record depuis dix ans.

"Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a demandé aux organes compétents d’examiner et évaluer la situation et ils ont affirmé que le secteur agricole rencontrerait cette année plusieurs difficultés", a souligné Hà Công Tuân, ajoutant que la peste porcine africaine, la sécheresse sur les hauts plateaux du Centre, l’intrusion saline dans le delta du Mékong…, affectaient la production agricole. "Le secteur agricole est déterminé à réaliser une croissance de 3% en 2019", a-t-il déclaré.

S’agissant des exportations, le chiffre d’affaires a atteint 8,8 milliards de dollars au premier trimestre, soit une baisse de 2,9% en un an. Les exportations de poivre, de noix de cajou, de café, de riz, ont toutes diminué. Celles de riz ont chuté de 20% par rapport à la même période de l’année dernière.

Bons signes

Le ministère de l’Industrie et du Commerce négocie avec la République de Corée un quota d’exportation de riz. L’Indonésie a annoncé que sa réserve de riz s’épuiserait en juin. Les Philippines ont ouvert des négociations pour importer du riz.

"Avec de tels signes, nous espérons que les exportations de riz s’amélioreront", a dit Lê Thanh Hoà, vice-directeur du Département de transformation et de développement du marché.

Diverses mesures ont été prises pour consolider les exportations de fruits et légumes, de produits aquatiques et sylvicoles.

Pour l’aquaculture, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a souligné les efforts contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée, avant d’annoncer que la société par actions Hung Vuong avait obtenu l’autorisation d'exporter des poissons tra aux États-Unis avec un tarif douanier de 0%.

Pour la sylviculture, l’accord de partenariat volontaire (APV) entre le Vietnam et l’UE sur l'application des réglementations forestières, la gouvernance et les échanges commerciaux (FLEGT) offre une grande opportunité aux exportateurs vietnamiens, en plus des efforts pour renforcer l’application de technologies modernes dans la production. Selon des spécialistes, les exportations de bois et produits forestiers devraient atteindre cette année 11 milliards de dollars.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découverte d’un village de broderie centenaire à Nam Dinh

Le tourisme sur l'île de Phu Quy connaît un bel essor Le district de Phu Quy, dans la province de Binh Thuân au Centre, dispose d'un fort potentiel dans le développement de l'économie maritime, notamment le tourisme, grâce à ses conditions naturelles favorables et à ses paysages magnifiques.