07/04/2020 20:38
Le Secrétariat du Comité central du Parti communiste vietnamien (PCV) a demandé de renforcer la direction, le contrôle, la surveillance, la prévention et la lutte contre les phénomènes négatifs dans le travail du personnel en général, le recrutement de cadres, fonctionnaires et employés en particulier.
>>COVID-19 : quelles conséquences pour le marché de l’emploi ?
>>Coronavirus : les recrutements en ligne ont le vent en poupe
>>Les ressources humaines, clés du développement touristique durable

Une réunion du Secrétariat du Comité central du PCV, tenue en mars à Hanoï.
Photo : Tri Dung/VNA/CVN

Le Secrétariat du Comité central du Parti a émis cette demande dans sa conclusion N°71-KL/TW publiée le 24 mars sur le traitement des infractions liées au travail de recrutement de cadres, fonctionnaires et employés conformément au communiqué sur la conclusion N°43-TB/TW en date du 28 décembre 2017 du Bureau politique.

Concrètement, pour les recrutements de cadres, fonctionnaires et employés qui ont eu lieu après le 28 décembre 2017 et n’ont pas répondu aux normes, aux conditions, au processus et aux procédures requis, la décision d’embauche sera retirée.

Pour les cas intervenus avant le 28 décembre 2017 qui n’ont pas répondu aux normes, aux conditions, au processus et aux procédures exigés, mais ils sont appréciés par leurs supérieurs hiérarchiques pour l’accomplissement des tâches assignées, ont eu de bonnes qualités morales et un casier judiciaire vierge, la décision d’embauche ne sera pas retirée.

Les cas recrutés qui n’ont pas pleinement satisfait aux normes et aux conditions requises devront les remplir au plus tard le 31 décembre 2020, sous peine de révocation de leur décision d’embauche.

Si les cas qui ont répondu aux normes, aux conditions exigées mais n’ont pas suivi correctement le processus et les procédures, leur embauche sera examinée à condition d’avoir obtenu de leurs supérieures hiérarchiques une bonne appréciation de l’accomplissement des tâches assignées, de bonnes qualités morales et un casier judiciaire vierge.

En particulier, les cas recrutés dont le poste dans la fonction publique est soumis aux examens de qualification devront participer à ces examens. S’ils ont passé leurs examens et sont qualifiés, leurs rémunérations sont calculées à partir de la date du recrutement précédent.

Si les cas recrutés qui n’ont pas bien accompli les tâches assignées, ont de faibles qualités morales ou enfreignent les règles du Parti, les lois de l’État, les réglementations de l’organe ou de l’organisation d’embauche, la décision d’embauche et d’autres décisions administratives pertinentes seront retirées.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vivre vert, nouveau mode de vie chez les jeunes Vietnamiens

Le tourisme vietnamien en bonne posture sur son marché national Depuis que la pandémie de COVID-19 a été maîtrisée au Vietnam, le secteur du tourisme, qui a été gravement touché par l’épidémie, a pris des mesures pour se relancer, dans un premier temps, sur le marché intérieur.