05/10/2018 21:21
En tant que président du Conseil des ministres et secrétaire général du Parti communiste vietnamien (PCV), Dô Muoi, s’intéressait particulièrement au travail diplomatique car c’est l’un des trois domaines placés sous la direction directe du Bureau politique, a estimé l’ancien membre du Bureau politique, l’ancien vice-Premier ministre, l’ancien ministre des Affaires étrangères Nguyên Manh Câm.

>>M. Dô Muoi, un élève digne du Président Hô Chi Minh
>>L’ancien secrétaire général Dô Muoi a marqué son époque
 

Le secrétaire général du PCV, Dô Muoi (droite), lors de sa visite officielle d'amitité en Chine en 1995. Photo: Xuân Lâm/VNA/CVN


L’ancien membre du Bureau politique, l’ancien vice-Premier ministre, l’ancien ministre des Affaires étrangères Nguyên Manh Câm a rappelé la ferme décision du secrétaire général du PCV, Dô Muoi, de faire adhérer le Vietnam à l’ASEAN, c’était le premier pas dans l'intégration du pays à la région et au monde.

"À la fin de 1991 et au début de 1992, après avoir réglé la question du Cambodge, avec la signature des documents sur le rétablissement de la paix dans ce pays, Vo Van Kiêt, en tant que président du Conseil des ministres, à la tête d’une délégation du gouvernement vietnamien, effectuait une visite dans des pays de l’ASEAN  pour promouvoir les relations entre le Vietnam et les membres de ce bloc, conformément à la ligne des relations extérieures formée par les mentras d’indépendance, d’autonomie, de multilatéralisation et de diversification des relations internationales, déjà adoptée lors de la VIIe Congrès national du Parti  tenu en juin 1991. À ce moment, certains dirigeants aséaniens ont suggéré la participation du Vietnam à ce bloc régional", a souvenu M. Câm.
 

Le secrétaire général Dô Muoi (droite) et le Premier ministre cambodgien Hun Sen en juillet 1991. Photo: Kim Hùng/VNA/CVN


Après avoir écouté parler de cette question, l’ancien secrétaire général Dô Muoi a affirmé que: "Notre participation à l’ASEAN est convenable, nous permettant de renforcer et de rehausser notre position". La proposition d’adhérer à l’ASEAN a été ensuite soumise au Bureau Politique et a été adoptée.

M. Câm a indiqué que Dô Muoi prêtait toujours une grande attention aux réunions internationales auxquelles le Vietnam participait, par exemple: l’Assemblée générale de l’ONU, le Mouvement des pays non-alignés, l’ASEAN… "Je devais toujours présenter au camarade Dô Muoi le déroulement des événements, les contenus de rapports présentés, les résultats obtenus. Moi et le camarade Dô Muoi discutions ensemble des questions soumises au Bureau Politique".

Selon M. Câm, Dô Muoi était un bon élève du Président Hô Chi Minh qui savait acquérir et suivre son exemple morale, un dirigeant intègre. Il s’intéressait beaucoup aux livres, notamment ceux  sur la théorie du marxisme-léninisme et les œuvres du Président Hô Chi Minh.

L’ancien secrétaire général du Parti Dô Muoi est né le 2 février 1917 dans la commune de Dông My, district de Thanh Tri, Hanoi; et domicilié à 11 rue Pham Dinh Hô, quartier éponyme, arrondissement de Hai Bà Trung, Hanoï. Il a participé aux activités révolutionnaires en 1936 et adhéré au Parti communiste du Vietnam en juin 1939.

Après une période de maladie grave et à cause de son quatrième âge, malgré les soins du Parti, de l'État, des professeurs et médecins ainsi que de sa famille, il est décédé 1er octobre 2018, à l'Hôpital militaire central 108, à Hanoï. Durant ses 80 ans d'activités révolutionnaires, il a grandement contribué à la cause révolutionnaire glorieuse du Parti et de la nation.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Quang Ninh accueille le 15 millionième touriste étranger du Vietnam Le Vietnam devrait accueillir son 15 millionième visiteur étranger en 2018 à la ville de Ha Long, dans la province côtière de Quang Ninh (Nord), fin novembre ou début décembre.