13/08/2021 08:46
Le gouvernement a tenu mercredi 11 août sa toute première réunion du mandat 2021-2026. Présent, le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam Nguyên Phu Trong lui a confié une mission : mettre en œuvre la Résolution du XIIIe Congrès national du Parti.
>>Le président de l’AN rencontre les députés à plein temps de la XIVe législature
>>AN : rapports sur l’organisation du gouvernement et le plan financier

Le Parti dirige, l’État gère et le peuple est souverain. Ainsi fonctionne le système politique vietnamien, a rappelé Nguyên Phu Trong. Le gouvernement est naturellement l’une des pièces maîtresses de cet État gestionnaire, et à ce titre, il doit s’employer à faire du Vietnam un pays prospère, puissant, démocratique et avancé, a-t-il précisé.  

Toujours d’après le secrétaire général du Parti, les difficultés auxquelles le pays fait face aujourd’hui sont plus importantes que ne le laissait prévoir la situation au moment du Congrès, ce qui rend la tâche du gouvernement d’autant plus ardue.

Pour lui, les objectifs à atteindre restent néanmoins les mêmes, et les deux premiers, les deux les plus urgents - maîtriser enfin la pandémie, relancer l’économie - ne doivent pas reléguer les autres au second plan. Aussi le gouvernement devra-t-il s’employer à susciter un élan de créativité au sein de la population et à promouvoir un ordre social basé sur l’équité, de façon à maintenir la stabilité nécessaire au développement de notre pays, a-t-il déclaré.

Le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam Nguyên Phu Trong lors de la réunion. Photo : VNA/CVN

Fort de cette introduction, Nguyên Phu Trong a ensuite mis en exergue quatre points importants.

Le premier de ces quatre points concerne l’économie de marché à orientation socialiste, qui, toujours d’après notre secrétaire général, est une invention théorique fondamentale du Parti communiste vietnamien, dont la pertinence n’est plus à démontrer après 35 ans de rénovation.

L’économie de marché à orientation socialiste est une économie de marché moderne, intégrée au tissu économique mondial, qui fonctionne suivant les lois de l’économie de marché tout en restant placée sous la supervision de l’État de droit socialiste dirigé par le Parti communiste vietnamien, a-t-il rappelé.

Deuxième point: développement économique et progrès social doivent aller de pair. Chaque avancée économique doit s’accompagner d’une avancée sociale et inversement, a estimé Nguyên Phu Trong, qui a aussi fait observer que le Parti encourageait les citoyens à s’enrichir légalement, tout en veillant à garantir la sécurité sociale, à réduire la pauvreté, à prendre soin des personnes méritantes et vulnérables.

Troisième point: l’évolution rapide et complexe de la situation, tant nationale qu’internationale, exige du Vietnam qu’il renforce ses capacités défensives et sécuritaires, mais aussi qu’il soit plus influent sur le plan diplomatique. Il en va du respect de son indépendance et de sa souveraineté, a souligné le secrétaire général.

Quatrième et dernier point: le gouvernement se doit d’être exemplaire en tout point, et de rester fidèle à la doctrine du Parti. Vous devez vous inspirer de l’exemple moral du Président Hô Chi Minh, a lancé Nguyên Phu Trong aux membres du gouvernement.     

Le secrétaire général du Parti a conclu son discours en se disant convaincu que le gouvernement, un gouvernement de et en mission, saurait se montrer à la hauteur des tâches qui lui ont été confiés et de la confiance dont l’honore le pays tout entier. 

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Hanoï se prépare à la relance du tourisme Cinq mois depuis l'éclosion de la 4e vague du COVID-19, la situation épidémique à Hanoï et à de nombreuses villes et provinces s'est améliorée considérablement.