11/10/2020 15:30
Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a salué samedi 10 octobre l'accord sur un cessez-le-feu humanitaire dans le Haut-Karabakh, annoncé vendredi 9 octobre par les ministres des Affaires étrangères russe, azerbaïdjanais et arménien, a déclaré son porte-parole Stéphane Dujarric.
>>Azerbaïdjan et Arménie négocient à Moscou, les combats continuent
>>La Russie et l'Arménie discutent de la situation dans la région du Haut-Karabakh
>>La capitale de la région du Haut-Karabakh bombardée sur fond de conflits continus

Un militaire de l'armée de défense du Karabakh, le 28 septembre, dans la région séparatiste du Haut-Karabakh. Photo : AFP/VNA/CVN

M. Guterres a appelé au respect du cessez-le-feu et à un accord rapide sur les paramètres spécifiques du régime de cessez-le-feu, a indiqué le porte-parole dans un communiqué.

Le secrétaire général a également salué la Russie pour ses efforts de médiation et s'est félicité de l'engagement pris par l'Arménie et l'Azerbaïdjan d'entamer des négociations de fond sous les auspices des co-présidents du Groupe de Minsk de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), des représentants de la France, de la Russie et des États-Unis.

Dans le même temps, a indiqué le communiqué, M. Guterres a appelé la communauté internationale à soutenir l'accord de cessez-le-feu et à continuer d'encourager les parties à résoudre leurs différends par des moyens pacifiques.

En vertu de l'accord de cessez-le-feu, dont les paramètres spécifiques feront l'objet d'un accord additionnel, l'Arménie et l'Azerbaïdjan échangeront des prisonniers, d'autres détenus et des dépouilles sous la médiation du Comité international de la Croix-Rouge.

Les deux pays sont également convenus d'entamer dès que possible des négociations de fond pour un règlement pacifique sous la médiation des co-présidents du groupe de Minsk de l'OSCE.

L'Arménie et l'Azerbaïdjan s'opposent violemment pour la souveraineté de la région montagneuse du Haut-Karabakh depuis 1988. Des pourparlers de paix ont eu lieu depuis la conclusion d'un accord de trêve en 1994, mais des affrontements mineurs ont continué d'éclater de temps à autres le long de la frontière.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Destinations attrayantes de la province de Thanh Hoa Outre ses belles plages, la province de Thanh Hoa (Centre) regorge de destinations attrayantes, comme la réserve naturelle de Pu Lông et le parc national de Bên En.