08/08/2018 11:12
>>L'Iran juge "insensé" des négociations avec Washington à l'ombre des sanctions
>>L'Iran refuse d'être contraint à négocier avec les États-Unis
 
Le secrétaire britannique de la Défense, Gavin Williamson, a déclaré mardi 7 août que le Plan d'action global conjoint (JCPOA) actuel était le "meilleur accord possible", et constituait une manière "réaliste" de répondre aux inquiétudes de l'Occident vis-à-vis de l'Iran, en dépit de la haine affichée par le président américain Donald Trump pour cet accord. "Le JCPOA est un accord que nous avons estimé être le meilleur accord que nous puissions conclure de manière réaliste avec l'Iran", a indiqué M. Williamson devant le Conseil atlantique. "Aucun d'entre nous n'a jamais prétendu que c'était un accord parfait. Mais il a en effet bel et bien permis un certain nombre de mesures cruciales, dont je pense que tout le monde bénéficie", a-t-il affirmé. "Au sujet de l'accord passé avec l'Iran, nous encourageons vraiment les États-Unis et les autres nations à se réunir et à discuter de la manière dont nous pouvons faire marcher quelque chose. Nous encourageons vraiment les États-Unis à commencer à discuter avec leurs partenaires et avec l'Iran, afin de trouver une solution pour aller de l'avant", a-t-il déclaré. Les propos de M. Williamson ont fortement contrasté avec ceux de M. Trump, qui a signé lundi 6 août un décret visant à remettre en vigueur les sanctions américaines contre l'Iran, qui avaient été suspendues par le JCPOA. M. Trump a de nouveau critiqué l'accord dont il s'est retiré au mois de mai, répétant qu'il était "horrible" et "unilatéral", et avait échoué à protéger la sécurité nationale américaine.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville